/world/usa
Navigation

Ouragan Ian et «The Weather Channel»: l'effet Jim Cantore

Coup d'oeil sur cet article

Quand Jim Cantore arrive, l’ordre d’évacuation s’en vient dans la foulée. C’est que l’animateur météo vedette de la chaine américaine Weather Channel est un vrai oiseau de malheur, mais aussi, et surtout, un météorologue chevronné prêt à tous les risques pour renseigner les Américains.  

• À lire aussi: Ouragan Ian: des snowbirds craignent de tout perdre

• À lire aussi: [EN IMAGES] L’ouragan Ian, «extrêmement dangereux», déferle sur la Floride

• À lire aussi: Ce qu’on sait de leur impact sur les ouragans

Tout d’abord, on est espère qu’il va bien, car il reçoit vraiment beaucoup depuis l’arrivée de Ian de Floride.

Par vraiment, je veux dire VRAIMENT.

Évidemment, ce genre de comportement est source de toutes sortes de mèmes sur internet.

Meme sur le présentateur météo américain Jim Cantore.
Capture d'écran Twitter.
Meme sur le présentateur météo américain Jim Cantore.

C’est qu’au-delà de ces vidéos marquantes et images drôles, le présentateur est adoré des Américains pour sa capacité à vulgariser les caprices de Mère Nature, comme le rappelle USA Today dans un long dossier aujourd’hui.

Connu comme le premier chasseur de tornades de la chaîne Weather Channel aux États-Unis, Jim Cantore sert de personnalité la plus reconnaissable du réseau basé à Atlanta depuis plus de 35 ans.

Il a été de toutes les catastrophes météorologiques ayant touché l’oncle Sam ces dernières décennies Sandy, Harvey, Katrina, etc. Tous ont connu le passage de cet annonciateur de mauvais augure pour les populations locales.

Capture d'écran Nola.com

Pour la présidente du Weather Group, Nora Zimmet, Cantore n’a jamais voulu être une célébrité. Elle explique au quotidien USA Today qu’il est simplement un «nerd de science, super cool, super intelligent et passionné par la météo».

Originaire du Connecticut, ayant grandi dans le Vermont, travaillant à Atlanta principalement et se baladant là où le temps ne va pas, Cantore sert aussi de présentateur pour les bulletins de la chaîne météo américaine et est donc souvent là où on ne devrait pas être.

Vient alors la question que tout le monde se pose, comment ce présentateur arrive à rester en vie malgré toutes ces prises de risques? 

Il explique au quotidien USA Today n’avoir jamais été sérieusement blessé, et que toutes les précautions nécessaires sont néanmoins prises pour garder lui et ses équipes en sécurité.

En dehors de tous ces ouragans, ce journaliste chevronné a aussi couvert les tornades mortelles de Moore en Oklahoma, et Joplin au Missouri. Il couvrira aussi peut-être le retour de ce chat auprès de sa famille, autre vidéo marquante du jour.

Ian ne fait seulement que commencer ses ravages en Floride, et, comme le scientifique Gary Lackmann le rappelle à l’AFP: «Un consensus demeure qu’il y aura à l’avenir moins de tempêtes, mais que les plus importantes seront plus intenses.»  

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.