/news/elections
Navigation

Fonderie Horne: François Legault s’emporte contre un animateur de radio de Rouyn-Noranda

Coup d'oeil sur cet article

ROUYN-NORANDA | Piqué au vif par des questions sur la Fonderie Horne et ses émanations d’arsenic dans l’air, François Legault s’est emporté jeudi matin contre un animateur de radio de Rouyn-Noranda.

• À lire aussi: Arsenic à Rouyn-Noranda: «C’est pas aussi dramatique que certains le disent» –François Legault

«Si la majorité de la population veut fermer l’usine, on va fermer l’usine!» a pesté le premier ministre sortant sur les ondes de Radio-Canada Abitibi-Témiscamingue.  

Le chef de la CAQ a accusé l’animateur David Chabot de dire des faussetés aux citoyens. «Ce n’est pas exact ce que vous venez de dire!» a-t-il répété à plusieurs reprises durant l’entrevue d’une quinzaine de minutes.  

«La Santé publique dit [que] les risques sont minimes pour la population à 15 nanogrammes [par mètre cube]. Maintenant, “minime”, ça ne veut pas dire “zéro”. Selon la Santé publique, c’est un niveau acceptable», a renchéri François Legault, sur la défensive.  

François Legault était de passage dans une usine de Rouyn-Noranda jeudi matin, mais a été rattrapé par le dossier de la Fonderie Horne et des émanations d'arsenic dans l'air.
Photo Geneviève Lajoie
François Legault était de passage dans une usine de Rouyn-Noranda jeudi matin, mais a été rattrapé par le dossier de la Fonderie Horne et des émanations d'arsenic dans l'air.

L’animateur a rappelé que des médecins sont sortis publiquement pour dénoncer le discours du premier ministre sortant et les normes appliquées par le gouvernement.  

«Il y a beaucoup de citoyens qui ne sont pas d’accord avec les médecins, et ce que dit la Santé publique, c’est un niveau acceptable: 15 nanogrammes. Alors, il faut dire la vérité, M. Chabot!» 

  • Écoutez la rencontre Montpetit-Déry diffusée chaque jour en direct à 13h55 à QUB radio:

Legault «devrait être gêné»

Selon le co-porte-parole de Québec solidaire (QS) Gabriel Nadeau-Dubois, François Legault «devrait être gêné de se promener dans les rues de Rouyn-Noranda après le mandat d’inaction qu’il a mené pendant quatre ans». 

«François Legault continue de faire de la désinformation auprès des Québécois-ses», a déploré M. Nadeau-Dubois. Il lui reproche également d’avoir laissé entendre que certains citoyens sont en désaccord avec les médecins de la région qui sonnent l’alarme dans l’espace public. 

«François Legault écoute la Santé publique juste quand ça fait son affaire», a observé le co-porte-parole de QS, qui voudrait que la Fonderie atteigne la norme québécoise d’arsenic sur un échéancier de quatre ans, alors que la cible intermédiaire de 15 nanogrammes devrait être atteinte en 12 mois. 

– Avec la collaboration de Marc-André Gagnon, Bureau parlementaire 

Vous avez un scoop à nous transmettre?

Vous avez des informations à nous partager à propos de cette histoire?

Vous avez un scoop qui pourrait intéresser nos lecteurs?

Écrivez-nous à l'adresse ou appelez-nous directement au 1 800-63SCOOP.

Guide de l’électeur
Les candidats - Une présentation exhaustive des personnes candidates dans chaque circonscription
Radiographie des candidats - Un portrait statistique des candidates et candidats, tous partis confondus
Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.

En continu
Le fil des élections fullscreen
OUTIL INTERACTIF
Les 625 candidats à la loupe
tous nos contenus électoraux