/world/pacificasia
Navigation

Japon: décès du célèbre catcheur Antonio Inoki à l’âge de 79 ans

Coup d'oeil sur cet article

Un célèbre catcheur nippon devenu parlementaire, Antonio Inoki, est décédé samedi à l’âge de 79 ans, ont rapporté samedi des médias japonais.

La chaîne de télévision nationale NHK a affirmé qu’il était mort d’une crise cardiaque.

Du haut de son 1,90 mètre, Antonio Inoki était l’un des pionniers des arts martiaux mixtes dans son pays.

Devenu célèbre en 1976, après un combat contre le boxeur Mohamed Ali à Tokyo, il a été sénateur de 1989 à 1995. C’est en 1998 qu’il a cessé de combattre.

Réélu parlementaire en 2013, il a établi des relations personnelles fortes avec la Corée du Nord où il s’est rendu des dizaines de fois pour tenter notamment d’aider à résoudre la question des enlèvements de citoyens japonais par Pyongyang lors de la Guerre froide.

Le lutteur, qui disait vouloir «contribuer à la paix mondiale à travers le sport» avait organisé des festivals d’arts martiaux et de lutte en Corée du Nord, l’occasion pour lui de rencontrer des dirigeants du pays.

En 2013, à son retour d’un voyage à Pyongyang, il avait écopé d’une suspension d’un mois pour être parti en Corée du Nord sans autorisation du Parlement.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.