/news/elections
Navigation

Legault joue la carte du chef rassembleur

François Legault s'est rendu dans la circonscription de Sherbrooke pour appuyer sa candidate Caroline St-Hilaire. Une haie d'honneur formée de 44 candidates de la CAQ l'attendait à sa sortie de la caravane.
Photo: Geneviève Lajoie François Legault s'est rendu dans la circonscription de Sherbrooke pour appuyer sa candidate Caroline St-Hilaire. Une haie d'honneur formée de 44 candidates de la CAQ l'attendait à sa sortie de la caravane.

Coup d'oeil sur cet article

SHERBROOKE | À la veille du scrutin, François Legault s’est entouré de 44 candidates de la CAQ et s'est présenté comme un chef rassembleur, alors que le Québec est divisé sur l’immigration et la protection du français.  

• À lire aussi: «La CAQ n’a pas besoin de votre vote», plaide PSPP

• À lire aussi: Anglade évoque les «huit prochaines années»

• À lire aussi: Manifestation pour l’immigration: les propos du ministre Boulet dénoncés

Pour la toute dernière journée de la campagne électorale, le premier ministre sortant a fait une brève halte dans la circonscription montréalaise de Maurice-Richard, avant de se rendre en Estrie, où de chaudes luttes sont à prévoir.  

Le chef caquiste s’est notamment rendu à Sherbrooke pour prêter main-forte à sa candidate-vedette Caroline St-Hilaire, qui tente de déloger la solidaire Christine Labrie. Une haie d’honneur composée de 44 candidates de la CAQ l’attendait à sa sortie de la caravane.  

  • Écoutez l'édito de Richard Martineau diffusé chaque jour en direct 8 h 45 via QUB radio :

Il s’est présenté devant les médias quelques minutes plus tard, flanqué de la ministre sortante Sonia LeBel et des aspirantes-députées bien connues Caroline St-Hilaire et Martine Biron.  

«Je pense qu’on a besoin de rassembler au Québec, a-t-il affirmé, soulignant que les femmes portent généralement en elles cette qualité. On a parlé beaucoup d’immigration, de comment on fait pour protéger le français, on a un défi de rassembler tout le monde.»

François Legault dit vouloir développer le Québec avec «tout le monde», que ce soit les anglophones, les nouveaux arrivants et les francophones.

Il croit être la personne toute désignée pour y arriver, lui qui prétend avoir mis fin à cinquante ans de «chicanes» fédéralistes-souverainistes en fondant la CAQ. «Ma grande fierté, c’est de voir des gens, il y en a qui ont un passé un peu plus libéral, d’autres un passé plus péquiste, mais on travaille ensemble pour le bien des Québécois», a-t-il insisté.  

Le premier ministre sortant n’a pas voulu s’avancer sur la possibilité que Caroline St-Hilaire accède au Conseil des ministres s’il est reporté au pouvoir. François Legault a néanmoins répété que son cabinet serait dans la zone paritaire, c’est-à-dire composé entre 40% et 60% de femmes.  

Mais la candidate caquiste de Sherbrooke, elle, n’a pas caché ses ambitions. Si l’ancienne commentatrice et ex-mairesse de Longueuil souhaite qu’un nombre record de femmes soient élues députées de l’Assemblée nationale le 3 octobre, elle veut aussi que les femmes «soient nombreuses à la table de décisions».  

Caroline St-Hilaire soutient que les électeurs de Sherbrooke qu’elle a rencontrés ont été satisfaits des excuses du ministre sortant Jean Boulet, qui a tenu récemment des propos controversés sur les immigrants. On ne lui a fait aucun commentaire sur la déclaration de son chef selon laquelle une augmentation des seuils d’immigration à plus de 50 000 par an serait «suicidaire» pour le Québec français.  

Vous avez un scoop à nous transmettre?

Vous avez des informations à nous partager à propos de cette histoire?

Vous avez un scoop qui pourrait intéresser nos lecteurs?

Écrivez-nous à l'adresse ou appelez-nous directement au 1 800-63SCOOP.

Guide de l’électeur
Les candidats - Une présentation exhaustive des personnes candidates dans chaque circonscription
Radiographie des candidats - Un portrait statistique des candidates et candidats, tous partis confondus
Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.

En continu
Le fil des élections fullscreen
OUTIL INTERACTIF
Les 625 candidats à la loupe
tous nos contenus électoraux