/world/america
Navigation

L'ouragan Orlene s'affaiblit en approchant des côtes du Mexique

L'ouragan Orlene s'affaiblit en approchant des côtes du Mexique
AFP

Coup d'oeil sur cet article

L'ouragan Orlene, qui s'était renforcé en matinée, est passé de catégorie 4 à 3 à l'approche de la côte Pacifique du Mexique, où il devrait toucher terre dans la nuit de lundi à mardi, selon le Centre national des ouragans des États-Unis (NHC). 

• À lire aussi: Plus de 50 000 familles toujours sans électricité dans les Maritimes

• À lire aussi: Orlene devient «un ouragan majeur» près des côtes du Mexique

Sur une échelle allant jusqu'à 5, «Orlene est un ouragan de catégorie 3" et se trouvait à 135 kilomètres au sud-ouest de Cabo Corrientes, dans l'État occidental de Jalisco, ainsi qu'à 185 kilomètres des îles Tres Marias, au moment d'un rapport du NHC publié à 20 h.

Plus puissant en matinée et qualifié d'«extrêmement dangereux», il s'est affaibli au cours de la journée, mais progresse plus vite vers le nord, à 13 km/h, faisant souffler des vents continus mesurés à 185 km/h.

Mais Orlene pourrait se renforcer à nouveau en passant «à proximité ou au-dessus des îles Tres Marias (...) cette nuit (dimanche) ou lundi matin» avant de se diriger vers le Mexique continental, a expliqué le NHC.

Il devrait cependant arriver dégradé en ouragan de catégorie 1 dans la nuit de lundi à mardi, selon la Commission nationale de l'eau (Conagua), qui prévoit qu'Orlene touchera terre entre les États de Sinaloa et de Nayarit (est), avant de s'affaiblir encore en progressant dans le pays. 

L'ouragan a entraîné «des pluies intenses» du sud au nord du littoral mexicain accompagnées «de vents forts et d'une forte houle», a déclaré sur Twitter le bureau de la Protection civile qui a exhorté les habitants des zones à risque à trouver refuge dans des abris provisoires, notamment dans l'ouest et le nord-ouest du pays.

La Marine a quant à elle fermé les ports dans les États de Nayarit et Jalisco.

Les côtes atlantique et pacifique du Mexique sont exposées chaque année aux ouragans, en général entre mai et novembre. En octobre 1997, plus de 200 personnes ont été tuées lors du passage de Paulina sur les côtes du Pacifique. 

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.