/sports/hockey/canadien
Navigation

Martin St-Louis aime travailler avec des duos

Il aime la confiance du jeune Arber Xhekaj

Martin St-Louis aime travailler avec des duos
Photo Agence QMI, Martin Alarie

Coup d'oeil sur cet article

Comme plusieurs entraîneurs dans la LNH, Martin St-Louis aime travailler avec des duos à l’attaque.  

• À lire aussi: «Il est temps qu’ils rendent des comptes » – Serge Savard au sujet des dirigeants de Hockey Canada

• À lire aussi: Calendrier préparatoire: un sixième revers consécutif pour le Canadien

• À lire aussi: Owen Beck paraphe déjà son premier contrat avec le CH

À l’heure actuelle, il en a au moins deux. Nick Suzuki et Cole Caufield forment le premier. Jake Evans et Rem Pitlick composent l’autre paire qui semble coulée dans le béton. 

De son côté, l’entraîneur-chef du Canadien en a identifié une autre mardi pour amorcer la saison régulière. 

« Il y a le duo de [Christian] Dvorak et [Brendan] Gallagher. J’aime cela les voir ensemble, a mentionné St-Louis lors de sa conférence de presse d’après match. J’aime cela marcher en duos. 

« Ça me permet de changer un gars sur un trio pour avoir un look différent sans modifier l’identité d’un trio. Ça va me prendre un peu plus de temps avant d’en identifier d’autres. »

Parmi ceux dont le rôle est encore indéterminé, il y a Sean Monahan. Il est fort possible que le joueur de centre soit muté à l’aile pour le début de la saison régulière. 

Une petite erreur

En troisième période, Kaiden Guhle a fait une erreur qui a mené à un but des Sénateurs d’Ottawa. Jusqu’à ce moment, il disputait un autre bon match. 

« À son retour au banc, il n’était pas découragé. Ce sont des choses qui arrivent, a précisé St-Louis. Ça fait partie de la game. Je trouve qu’il a bien géré cela et ça arrive à tout le monde. »

Le calme de Xhekaj

Un des joueurs ayant encore marqué des points, c’est le défenseur Arber Xhekaj. En plus de marquer son premier but chez les pros, il a jeté les gants contre Mark Kastelic au premier vingt. Il a tenu son bout. 

« Je n’étais pas content parce qu’il m’a sauté dessus et qu’il m’a forcé à me battre, a souligné Xhekaj.

« Je ne sais pas ce que la direction va faire, mais elle va prendre la meilleure décision pour moi. »

La recrue démontre une belle confiance en ses moyens. Une qualité que St-Louis aime bien. 

« Il n’a pas été repêché. Pour être rendu là, il doit en avoir, de la confiance, a souligné l’entraîneur du Canadien. Ce n’est pas une confiance arrogante. Tu vois qu’il n’a pas d’hésitation. »


Emil Heineman et Joel Armia n’ont pas terminé le match contre les Sénateurs. Les deux attaquants sont blessés au haut du corps. Leurs cas seront réévalués mercredi matin.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.