/sports/racing
Navigation

Grand Prix du Japon: Lance Stroll impatient de retrouver Suzuka

Grand Prix du Japon: Lance Stroll impatient de retrouver Suzuka
AFP

Coup d'oeil sur cet article

Ragaillardi par une excellente course à Singapour où il a terminé sixième, Lance Stroll est impatient de retrouver le Grand Prix du Japon, qui sera disputé cette fin de semaine. 

• À lire aussi: Grand Prix du Japon: deuxième balle de match pour Verstappen

• À lire aussi: Grand Prix de Singapour: une 6e place réconfortante

• À lire aussi: Une stratégie audacieuse coûte des places à Lance Stroll

Le Québécois est l’un des nombreux pilotes qui sont tombés sous le charme du circuit de Suzuka, qui n’avait pas reçu la visite de la Formule 1 depuis 2019 en raison de la pandémie de COVID-19. 

Le pilote d’Aston Martin y a terminé neuvième en 2019. Il s’agit d’ailleurs de son meilleur résultat au Japon, où il a été contraint à l’abandon en 2017 avant de prendre le 17e et dernier rang à l’arrivée l’année suivante.

«Je suis vraiment excité de retourner à Suzuka – un vrai circuit de pilotes et un défi que j'adore, a déclaré Stroll dans un communiqué de son équipe publié mercredi. C'est tout simplement l'un des meilleurs circuits au monde. Le premier secteur en particulier fait partie des séquences les plus palpitantes de tout le calendrier.»

La nouvelle réglementation pourrait d’ailleurs se faire sentir dans ce premier secteur où il était auparavant difficile de suivre un adversaire de près au cours de l’enchaînement des sept premiers virages. Les dépassements pourraient donc être plus nombreux.

«Traditionnellement, ce circuit n'a pas été le plus facile pour les dépassements, mais les changements apportés aux voitures pour cette année devraient améliorer cette perspective», a espéré Stroll.

Mystère

La monoplace d’Aston Martin peine parfois à être compétitive sur certains terrains de jeu. Les circuits de Monza, en Italie, et de Bakou, en Azerbaïdjan, ont été cauchemardesques pour les voitures vertes, et le niveau d’appui devrait être similaire au Japon.

Pourtant, Sebastian Vettel avait terminé huitième à Spa-Francorchamps, un autre tracé nécessitant des réglages semblables. Le niveau de compétitivité de la voiture demeure donc un mystère aux yeux du quadruple champion du monde.

«Il est difficile de prédire exactement comment nous allons performer ce week-end, mais nous avons marqué de bons points à Spa, qui est également un circuit avec moins d'appuis», a-t-il laissé entendre.

Une récolte de 12 points à Singapour dimanche dernier a permis à Aston Martin de grimper de deux places au classement des pilotes. Si l’écurie anglaise est septième avec 37 points, Haas et AlphaTauri demeurent en embuscade, avec 34 points.

Une bonne fin de semaine pourrait également permettre à l’équipe de se rapprocher d’Alfa Romeo, sixième avec 52 points.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.