/news/politics
Navigation

Justin Trudeau met Hockey Canada en échec

Coup d'oeil sur cet article

Justin Trudeau a varlopé Hockey Canada et dit «comprendre» le choix de Hockey Québec de prendre ses distances avec l’organisation, qui refuse toujours de faire le grand ménage de sa haute direction.

• À lire aussi: Hockey Québec s’éloigne de Hockey Canada

• À lire aussi: «Il est temps qu’ils rendent des comptes » – Serge Savard au sujet des dirigeants de Hockey Canada

«Je comprends entièrement le choix de Hockey Québec, qui a perdu confiance dans Hockey Canada comme nous tous ici à Ottawa, comme des parents [...] d’un bout à l’autre de ce pays», a martelé le premier ministre en mêlée de presse mercredi.

M. Trudeau déplore «à quel point Hockey Canada refuse d’accepter la réalité» et estime que l’organisation devrait entreprendre une «transformation absolue» afin de «protéger ce sport qu’on adore tous au Canada».

  • Écoutez l'entrevue avec Isabelle Ducharme, directrice générale de Sports Québec sur QUB radio : 

«Plus vite ils vont comprendre que leur jeu est fini, mieux ce sera pour tous nos enfants qui veulent continuer à jouer au hockey et dont les parents ne font plus confiance dans les organisations connectées à Hockey Canada», a souligné M. Trudeau lors de la période de questions.

Hockey Québec a pris la décision, mardi soir, d’affirmer qu’elle n’a plus «confiance en la capacité de la Fédération d’agir efficacement pour changer la culture du hockey avec la structure en place», a révélé «La Presse» mercredi matin.

Au-delà des mots, l’organisation québécoise a simultanément décidé qu’elle suspendrait pour une période indéterminée les transferts de 3 $ vers Hockey Canada prélevés à même les frais d’inscription déboursés par les parents.

  • Écoutez la rencontre Dutrizac – Dumont diffusée chaque jour en direct 7 h via QUB radio :

La Fédération de hockey de l’Ontario a emboîté le pas à Hockey Québec en après-midi. Dans une déclaration, elle demande à Hockey Canada de ne pas collecter le 3 $. La Fédération informe par ailleurs qu’une demande en ce sens avait déjà été formulée au mois de juillet dernier.

Cette décision est tombée après le passage en comité parlementaire, mardi matin, de la présidente par intérim du conseil d’administration de Hockey Canada et de l’ancien président, qui fut le seul à quitter le navire alors que la tempête de scandales secouait l’organisation l’été dernier.

La ministre des Sports, Pascale St-Onge, espère que la décision de Hockey Québec provoquera d’autres prises de position du genre ailleurs au Canada.

«Je pense que le mouvement pour réformer Hockey Canada est engagé [et que] la décision de Hockey Québec va être suivie par d’autres organisations», a-t-elle déclaré.

«Comme parent de joueur de hockey qui a payé une cotisation, je tiens à saluer le leadership de Hockey Québec pour leur décision de ne pas envoyer les frais d’inscription à Hockey Canada! Un premier domino tombe enfin. Assez, c’est assez!», a dit Sébastien Lemire, porte-parole du Bloc québécois en matière de Sports.

Très actif dans le dossier, M. Lemire a réitéré sa demande pour une enquête indépendante pendant la période de questions. M. Trudeau n’a pas directement répondu, mais la ministre des Sports Pascale St-Onge est d’avis qu’assez d’enquêtes sont déjà en cours en ce moment.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.