/news/politics
Navigation

Justin Trudeau souhaite «plus d’immigration» au Québec

Justin Trudeau souhaite «plus d’immigration» au Québec
Photo AFP

Coup d'oeil sur cet article

Justin Trudeau a déclaré mercredi qu’il souhaitait voir une hausse du nombre d’immigrants au Québec afin d’aider à atténuer la pénurie de main-d’œuvre. 

• À lire aussi: Legault devra améliorer sa relation avec Trudeau

• À lire aussi: Peu de vagues à Ottawa après la majorité écrasante de la CAQ

«On sait que l’immigration a été une source de richesse et de croissance pour le Québec. On va continuer d’être là pour assurer qu’il y ait plus d’immigration au Québec, et on est très content de travailler avec le premier ministre Legault là-dessus», a lancé le premier ministre du Canada en mêlée de presse mercredi matin.

Plus tard en journée, il a répété que Québec avait «tous les outils dont il a besoin pour augmenter les seuils d'immigration» s’il le veut.

«Je parle à énormément d'entrepreneurs et de communautés à travers le Québec qui font face à cette pénurie de main-d'œuvre. On sait que ça va prendre plus d'immigration, mais je comprends aussi que c'est une conversation à avoir avec le premier ministre Legault», a-t-il ajouté.

Cette déclaration détonne avec la proposition du gouvernement de François Legault qui a notamment fait campagne sur le maintien du seuil de 50 000 immigrants par année.

Le ministre Pablo Rodriguez, lieutenant du Québec pour les libéraux, avait déjà dit mardi, avant de le répéter mercredi, que le gouvernement Legault avait «tous les outils» en main pour gérer l’immigration comme il le souhaite.

L’immigration est une compétence partagée entre les provinces et le fédéral. Ottawa détient notamment le pouvoir sur les réunifications familiales, les réfugiés et les travailleurs temporaires.

  • Écoutez Maxime Lapointe, avocat spécialisé en immigration au micro de Richard Martineau sur QUB radio :

«Un mépris pitoyable»

«La réponse de Pablo Rodriguez et de Justin Trudeau se résume à un mépris pitoyable», a lancé le chef du Bloc québécois, Yves-François Blanchet.

M. Blanchet se désole de la position du gouvernement libéral, prise «à l’encontre d’un gouvernement qui vient d’être élu avec une majorité dont lui-même aurait rêvé dans ses fantasmes les plus fous».

Il a particulièrement critiqué les déclarations d’Ottawa selon lesquelles le gouvernement fédéral travaille «avec», «main dans la main» et en «collaboration» avec Québec.

«Mais dans le fond, la relation sur la plupart des enjeux, sur beaucoup d’enjeux, en tout cas entre les questions nationales et identitaires, linguistes, de valeur, entre Ottawa et Québec, c’est pourri. Ça ne s’est pas arrangé avec une augmentation du nombre de sièges de l’actuel gouvernement du Québec», a pesté le chef bloquiste.

Le gouvernement Legault a laissé entendre qu’il pourrait tenir un referendum sectoriel sur l’immigration pour demander aux Québécois leur opinion sur le rapatriement des pouvoirs dans la capitale.

Vous avez un scoop à nous transmettre?

Vous avez des informations à nous partager à propos de cette histoire?

Vous avez un scoop qui pourrait intéresser nos lecteurs?

Écrivez-nous à l'adresse ou appelez-nous directement au 1 800-63SCOOP.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.