/news/politics
Navigation

Un parc en l’honneur de Dickie Moore à Montréal

Dickie Moore en 2005 lors du retrait de son numéro 12 par le Canadien de Montréal.
Photo d'archives, AFP Dickie Moore en 2005 lors du retrait de son numéro 12 par le Canadien de Montréal.

Coup d'oeil sur cet article

La Ville de Montréal a rendu hommage à l’ancienne légende du Canadien Dickie Moore, décédé le 19 décembre 2015 à l'âge de 84 ans, en nommant à sa mémoire un nouveau parc dans le quartier de Parc-Extension, où il a grandi.

• À lire aussi: Le Canadien accorde un contrat de trois ans à Logan Mailloux

• À lire aussi: «Il est temps qu’ils rendent des comptes » – Serge Savard au sujet des dirigeants de Hockey Canada

«Je trouve que c’est important de marquer le territoire du nom de ceux qui l’ont influencé. M. Moore a inspiré, de par sa carrière et ses accomplissements sportifs, tant de jeunes et il a fait rayonner Montréal», a expliqué la mairesse Valérie Plante.

Proposant des aires de détentes et de jeux, le parc a été réalisé dans le cadre du projet urbain MIL Montréal, près du nouveau campus de l’Université de Montréal. L’endroit a également été doté d’un «jardin de pluie», qui redirige les eaux pluviales de la rue vers le parc, afin de désengorger le réseau souterrain de la Ville.

«Les parcs, pour notre administration, sont vraiment importants. Ils créent des milieux de vie, mais ils servent aussi à protéger l’environnement», a ajouté Mme Plante.

Dickie Moore en 2005 lors du retrait de son numéro 12 par le Canadien de Montréal.
Félix Lacerte-Gauthier

La fille de M. Moore, Lianne Moore, était présente pour l’inauguration protocolaire. Émue, elle a rappelé qu’au-delà de son statut de vedette du Canadien, le hockeyeur était d’abord et avant tout son père.

«Il était très humble et il se souciait de tout le monde. Il ne s’est jamais placé devant les autres», s’est-elle remémorée.

Les larmes aux yeux, elle a remercié la Ville. «Il me manque chaque jour, mais vous allez le faire rester longtemps, parce que son nom est ici. C’est un bel honneur», a-t-elle ajouté.

Né à Montréal en 1931, M. Moore a joué à la position d’ailier gauche pour le Canadien entre 1951 et 1963, remportant six fois la coupe Stanley et étant sélectionné à six reprises également pour le match des étoiles.

En 1959, il avait marqué un nombre record de 96 points, une marque qui a depuis été dépassée.

Il a été admis au Temple de la renommée en 1974. Son chandail numéro 12 a également été retiré par le Canadien en 2005.

Vous avez un scoop à nous transmettre?

Vous avez des informations à nous partager à propos de cette histoire?

Vous avez un scoop qui pourrait intéresser nos lecteurs?

Écrivez-nous à l'adresse ou appelez-nous directement au 1 800-63SCOOP.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.