/finance/business
Navigation

CubeGO, une nouvelle application destinée à déceler les émotions

La technologie de recherche sur la consommation pourrait faire le tour du monde

Neil Fleischer
Photo Pierre-Paul Poulin Le grand patron de l’entreprise québécoise Cube, Neil Fleischer, en compagnie de Raphael Nelson, son chef de la technologie, et de Badr Jouwad, son directeur du développement des affaires.

Coup d'oeil sur cet article

Une jeune pousse québécoise et des chercheurs de HEC Montréal espèrent rentrer dans la tête du consommateur et capter ses émotions, même les plus inconscientes, à l’aide d’une application mobile. 

« Notre but est de donner à nos clients, des grandes entreprises, des banques, des agences de publicité, une vue unique sur les réactions non conscientes des personnes », explique Neil Fleischer, PDG de Cube, l’entreprise derrière l’application CubeGO. Dans le domaine du marketing, des firmes ou des laboratoires de recherche recrutent des consommateurs pour tester un site internet ou visionner une publicité. Habituellement, le testeur se rend au laboratoire, il fait l’expérience du produit, puis il répond à des questions par sondage. 

Contourner les biais des sondages

Or, l’information collectée de cette manière comporte des biais et la mémoire des utilisateurs est imparfaite, explique Sylvain Sénécal, professeur aux HEC Montréal.

Avec CubeGO, le processus est changé. Le testeur télécharge l’application sur son téléphone cellulaire ou son ordinateur et celle-ci va le suivre dans son utilisation à la maison ou à l’extérieur. Les retours d’expérience du consommateur ne se basent plus seulement sur un sondage. Une nouvelle technologie suit ses moindres faits et gestes et entend détecter ses émotions.

« C’est comme un petit laboratoire portatif dans une application qui permet d’aller capter l’expérience de l’utilisateur dans son environnement naturel », illustre le chercheur qui est aussi associé dans l’entreprise.

Micro-mouvements du visage

La caméra de l’appareil filme l’utilisateur et suit les mouvements des yeux. Elle capture ainsi précisément où le regard se porte. Le logiciel capte aussi tous les micro-mouvements du visage et s’en sert pour prédire les émotions vécues via un algorithme d’intelligence artificielle. 

La firme de sondage et de marketing Léger croit beaucoup dans l’innovation et vient de prendre une participation minoritaire dans la jeune entreprise.

« C’est extrêmement puissant, c’est une application qui peut faire le tour du monde », croit Jean-Marc Léger, président de l’entreprise. 

Un outil qu’il faut contrôler

Être capable de rentrer dans la tête des consommateurs, de connaître leurs émotions inconscientes, « ça fait peur, reconnaît Jean-Marc Léger. C’est pour ça qu’il faut que ce soit bien contrôlé. » 

Mais pour lui, l’application permet aux marques clientes d’avoir des publicités ou sites internet marchands « plus performants ». 

Neil Fleischer rappelle que le but d’une publicité est de créer un lien émotionnel entre une personne et la marque. La capacité de CubeGO à percevoir les émotions de l’utilisateur à chaque seconde pourrait donc servir à l’entreprise cliente de tester et de modifier ses publicités. Elle pourrait ainsi créer un meilleur attachement émotionnel et accroître ses ventes.

Cube en bref

► Cube est une entreprise de neuroscience comportementale créée en partenariat avec des professeurs de HEC Montréal, fondateurs du Tech3lab.

► Cube s’est associée à la firme de sondage ainsi que de recherche marketing et analytique Léger. Basée au Québec, elle compte plus de 600 employé(e)s au Canada et aux États-Unis. Léger a acquis une participation minoritaire dans Cube.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.