/news/society
Navigation

25% à 30% des Québécois boivent trop, estime Éduc'alcool

Coup d'oeil sur cet article

Éduc’alcool a lancé une nouvelle campagne de sensibilisation, lundi, après la parution d’un nouveau sondage comportant des données inquiétantes.

• À lire aussi: L’alcool nocif pour les jeunes, rappelle Éduc’alcool

Le sondage permet d’apprendre que 25% à 30% des Québécois admettent boire plus que modérément, c’est-à-dire en dépassant la limite recommandée de deux verres par jour pour les femmes et celle de trois verres par jour pour les hommes.

L’association à but non lucratif a remarqué que la consommation d’alcool chez les jeunes et chez les femmes tend à augmenter, et que pour plusieurs, la consommation est devenue une «routine».

«Cette campagne va cibler ceux qui boivent un peu plus que modérément, afin de les sensibiliser aux différents enjeux que ça peut avoir pour leur santé, pour leur patience, pour leur lendemain de veille ou pour leur performance au travail», a expliqué Geneviève Desautels, directrice générale chez Éduc’alcool.

Elle a également invité les buveurs à se questionner sur leur consommation.

«Surtout, ils [doivent se questionner] à savoir s’ils boivent parce qu’ils en ont envie, ou plutôt par habitude ou pression sociale. On veut insuffler une réflexion chez les buveurs», a-t-elle affirmé.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.