/sports/hockey/canadien
Navigation

Canadien de Montréal: Drouin toujours dans les plans

Jonathan Drouin devrait commencer le calendrier régulier dans les gradins

Canadien de Montréal: Drouin toujours dans les plans
Photo Martin Alarie

Coup d'oeil sur cet article

Jonathan Drouin a possiblement eu une mauvaise surprise lorsqu’il a pris connaissance de la composition des trios avant l’entraînement, lundi.

• À lire aussi: Canadien de Montréal: du Costco à la LNH pour Arber Xhekaj  

• À lire aussi: Place aux jeunes: Slafkovsky, Xhekaj et Guhle amorceront la saison à Montréal

On souhaite qu’il n’ait pas pris une gorgée de café ou une bouchée dans une rôtie avant de les regarder. 

Malgré les derniers joueurs retranchés, le Québécois était un des attaquants en trop sur la patinoire. Michael Pezzetta s’est aussi retrouvé avec le même rôle. 

Lors des exercices, Drouin a alterné avec Mike Hoffman au sein d’une unité complétée par Sean Monahan et Kirby Dach. Une situation particulière pour celui qui en est à sa dernière année de contrat avec le Canadien. 

Interrogé à ce sujet, Martin St-Louis n’a pas voulu mettre de l’huile sur le feu. 

« Il [Drouin] a manqué du temps durant le camp, a expliqué l’entraîneur-chef du CH. Il est un peu en retard physiquement. Il revient d’une blessure.  

L’entraîneur-chef Martin St-Louis a discuté avec Jonathan Drouin sur la glace du centre sportif de Brossard, lundi, durant l’entraînement du Canadien.
Photo Martin Alarie
L’entraîneur-chef Martin St-Louis a discuté avec Jonathan Drouin sur la glace du centre sportif de Brossard, lundi, durant l’entraînement du Canadien.

« On est 15 attaquants. C’est quelque chose que je dois gérer. »

St-Louis assure que Drouin est encore dans les plans de l’équipe. 

Par contre, il ne serait pas surprenant que l’attaquant soit laissé de côté pour le premier match de la saison régulière, mercredi, contre les Maple Leafs de Toronto au Centre Bell. 

« Chacun des gars dans mon vestiaire a une valeur, a ajouté St-Louis. C’est leur responsabilité de monter leur valeur.  

« Que tu sois dans la formation ou pas, ta valeur est importante. Ceux qui ne le sont pas, j’ai un plan pour les aider à monter leur valeur chaque jour. Un coup que la valeur de “Jo” sera à la bonne place, il va être dans une position pour avoir du succès sur la glace. 

« Oui, il est dans les plans. Dès qu’un joueur est ici, je vais l’entraîner jusqu’à ce qu’il ne soit plus là. » 

Manque de synchronisme

Le principal intéressé ne s’est pas caché. Son synchronisme n’est pas encore à son niveau habituel. 

« Ça va encore un peu vite, a affirmé Drouin. Ça va me prendre encore du temps pour m’habituer. »

Il ne faut pas oublier que Drouin a été opéré à un poignet la saison dernière. Durant le camp d’entraînement, il a encore raté des matchs en raison d’un virus. 

Longue campagne

Durant son absence, d’autres joueurs en ont profité pour se placer en évidence. Le numéro 27 devra mettre les bouchées afin de retrouver sa place au sein de la formation. 

Cependant, il n’en veut pas à St-Louis avec qui il a une bonne communication. 

« La saison est longue et beaucoup de choses peuvent se produire, a mentionné Drouin. Tout ce que je peux faire en ce moment, c’est de pencher la tête et travailler fort sur la glace et hors glace. »

Pour leur part, Justin Barron, Rafaël Harvey-Pinard, Otto Leskinen, Cayden Primeau et Jesse Ylönen ont été retranchés sans trop grande surprise. Ils se joindront au Rocket de Laval, qui a d’ailleurs annoncé que l’attaquant québécois Alex Belzile sera son capitaine pour la prochaine campagne.

Dans le calepin...

Christian Dvorak, Mike Hoffman, et le capitaine Nick Suzuki, qui ont raté le dernier match préparatoire, étaient de retour à l’entraînement avec leurs coéquipiers. 

Encore une fois, la clinique du CH est bondée. Le défenseur Joel Edmundson a patiné en solitaire. Sa réadaptation se poursuit. La date de son retour au jeu n’est pas encore déterminée.

Joel Armia (haut du corps) et Emil Heineman (pouce) seront à l’écart du jeu pour quelques semaines. Armia aura besoin de sept à 14 jours pour soigner sa blessure. Pour sa part, l’attaquant suédois pourrait rater jusqu’à six semaines d’activités. 

Quant à Mike Matheson, il est toujours incommodé par une blessure au bas du corps. La condition du défenseur est évaluée sur une base quotidienne. Martin St-Louis ne sait pas s’il pourra compter sur son vétéran pour le match d’ouverture. 

Les arrières Madison Bowey et Corey Schueneman n’ont pas été réclamés au ballottage. Ils se rapporteront maintenant au Rocket de Laval. 

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.