/sports/hockey/canadien
Navigation

Canadien de Montréal: du Costco à la LNH pour Arber Xhekaj

Le défenseur a été la surprise du camp d’entraînement chez le Canadien

Coup d'oeil sur cet article

Arber Xhekaj a réussi un tour de force en se taillant un poste avec le Canadien. Une histoire de persévérance d’un joueur qui travaillait dans un Costco pour arrondir ses fins de mois en 2020.

 • À lire aussi: Place aux jeunes: Slafkovsky, Xhekaj et Guhle amorceront la saison à Montréal

• À lire aussi: CH: Joel Armia sur la touche

Le défenseur a bien voulu revenir sur cette époque, lundi, après l’entraînement. Il a travaillé à la succursale de Stoney Creek, en banlieue de Hamilton. 

« Je faisais un peu de tout, a expliqué Xhekaj au Journal. Je ramassais les paniers à l’extérieur. Je faisais aussi la caisse parfois. Je remplissais aussi les étagères. 

« J’ai fait toutes les tâches possibles. »

Au cours de son passage dans ce commerce de détail, il s’est fait plusieurs amis avec lesquels il est encore en contact aujourd’hui. D’ailleurs, son cellulaire a vibré à plusieurs reprises lundi. 

« Ils sont très excités par ce qui m’arrive. C’est vraiment cool. »

Arber Xhekaj s’est avéré la surprise du camp chez le Tricolore, le jeune défenseur s’étant taillé un poste avec le grand club.
Photo Martin Alarie
Arber Xhekaj s’est avéré la surprise du camp chez le Tricolore, le jeune défenseur s’étant taillé un poste avec le grand club.

Moment spécial

Ce que Xhekaj a réalisé n’est pas banal. Après avoir été ignoré par toutes les formations de la LNH au repêchage, il a signé une entente de trois ans avec le Canadien l’an dernier. 

Lundi, il a obtenu la confirmation qu’il amorçait la saison régulière à Montréal. Une autre étape de son parcours surprenant.

« J’ai gelé lorsqu’ils m’ont annoncé la bonne nouvelle, a souligné Xhekaj. C’est une journée spéciale pour moi. J’étais un peu nerveux à mon arrivée à l’aréna.  

« Le vrai travail commence maintenant. Ta place n’est jamais assurée. »

Il a aussi pris quelques instants pour réaliser le chemin parcouru. 

« C’est complètement fou tout ce que j’ai vécu au cours des trois dernières saisons, a ajouté Xhekaj. Je ne pouvais pas imaginer un tel dénouement.  

« Je profite de ce qui m’arrive. Je vais continuer de travailler pour que ça continue de la même façon. »

Une cible dans le dos ?

Durant le camp d’entraînement, Xhekaj s’est rapidement forgé une réputation grâce à sa robustesse. Il n’a pas hésité à défendre ses coéquipiers lorsque le besoin s’en faisait sentir. 

Puis, il a répondu aux invitations des équipes rivales, dont celles des Sénateurs d’Ottawa. Il a prouvé qu’il pouvait tenir son bout avec ses poings. 

Est-ce que le jeune défenseur de 21 ans pourrait devenir une cible à travers la LNH ? 

« Je ne crois pas que ça va arriver, a-t-il plaidé. Je me suis battu avec des durs. Je n’ai rien à perdre. Je ne reculerai pas devant personne.  

« S’il y en a qui voudraient me défier, ce sera leur problème. »

Avec le style qu’il a présenté durant le camp, il pourrait recevoir des invitations des autres joueurs robustes de la LNH durant les prochaines semaines. Pour conserver sa place, il sait très bien qu’il devra choisir ses moments pour défendre ses coéquipiers. 


En fin de journée, le Canadien a fait une transaction fiscale avec Arber Xhekaj en l’envoyant avec le Rocket. Physiquement, il n’ira pas à Laval. Il sera à l’entraînement du Canadien mardi à Brossard.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.