/opinion/blogs/columnists
Navigation

L'aide étrangère ne peut rien pour Haïti

L'aide étrangère ne peut rien pour Haïti
Photo AFP

Coup d'oeil sur cet article

Le gouvernement haïtien appelle à l’aide. Des gangs de rue terrorisent les habitants de plusieurs villes. Les pénuries de carburant paralysent l’économie. L’inflation élevée menace la vie d’une partie de la population.

Faut-il pour autant que les États-Unis et le Canada aident Haïti en y envoyant des forces armées pour rétablir l’ordre? La réponse est non.

Parce que cette aide étrangère ne peut rien faire pour Haïti.

Une telle aide étrangère serait d’ailleurs mal vue par une partie de la population qui redoute des ingérences étrangères et qui voit dans une telle intervention un humiliant retour à l’ère coloniale.

Ces craintes sont sans fondement. Les pays occidentaux ne vivent plus à l’ère des colonies depuis longtemps.

Illusoire

Mais il est illusoire de penser que des étrangers peuvent sauver Haïti de la corruption et de l’incompétence de ses élites économiques et politiques.

Il est plutôt à prévoir que les forces étrangères seront bientôt accusées de tous les maux et qu’une fois de plus, les étrangers serviront de boucs émissaires aux élites haïtiennes pour excuser leur mauvais travail.

Si les élites politiques et économiques haïtiennes appellent les étrangers à l’aide, c’est parce qu’elles commencent à craindre de perdre leurs biens et leur vie.

En plus, les étrangers arriveraient avec des devises qui seraient les bienvenues...

Aider l’armée haïtienne

Haïti n’a pas fini de souffrir. Les gangs de rue vont y imposer leur ordre. Ces nouveaux bandits réussiront-ils mieux que ceux qui étaient à la tête d’Haïti jusqu’à présent? Probablement pas.

Mais les Canadiens et les Américains seraient mal avisés d’aller se placer entre les anciennes élites et les rebelles.

Si malgré tout quelques bonnes âmes veulent tenter d’aider Haïti, alors qu’elles financent et qu’elles arment la minuscule armée haïtienne. Elle demeure la force politique la mieux placée pour rétablir l’ordre dans ce pays. Cette solution n’est pas une panacée. Elle implique probablement l’établissement d’un régime militaire transitoire. Mais au point où en est Haïti...

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.