/news/society
Navigation

Une nouvelle maison d’hébergement pour jeunes dans Hochelaga

Une nouvelle maison d’hébergement pour jeunes dans Hochelaga
FÉLIX LACERTE-GAUTHIER / AGENCE QMI

Coup d'oeil sur cet article

Dès la fin de semaine, des jeunes en difficulté pourront habiter dans un triplex du quartier d’Hochelaga-Maisonneuve, qui a été transformé en maison d’hébergement, grâce à une contribution financière de 1,7 million $ du gouvernement fédéral. 

Le projet de la Maison Tangente, qui a été mis sur pied avec le soutien de la Ville de Montréal, permettra à six jeunes de 18 à 25 ans de profiter de l’une des chambres de l’immeuble, qui a été réaménagé à cet effet.

«Tout le monde a besoin d’un toit, et mérite un toit sécuritaire, abordable et qui respecte la dignité des gens. C’est exactement ce que la Maison Tangente fait ici, et on est très fier de s’y associer», a déclaré Soraya Martinez Ferrada, député d’Hochelaga et secrétaire parlementaire du ministre du Logement.

Pour Pierre Lessard-Blais, maire de l’arrondissement de Mercier – Hochelaga-Maisonneuve, le projet démontre les bienfaits d’une collaboration entre les différents niveaux de gouvernement et le milieu communautaire.

«Avec le phénomène de gentrification, c’est de plus en plus cher pour rester à Montréal, mais ce qu’on fait aujourd’hui, c’est qu’on garde le monde dans leur quartier. On ne les envoie pas où ça coûte moins cher, à l’autre bout, où il n’y a plus de transport en commun», a-t-il expliqué.

Dès la fin de semaine, des jeunes en difficulté pourront habiter dans un triplex du quartier d’Hochelaga-Maisonneuve, à Montréal, qui a été transformé en maison d’hébergement, grâce à une contribution financière de 1,7 million $ du gouvernement fédéral. Sur la photo: Jonathan Pelletier, intervenant pour la Maison Tangente, lors de l’inauguration le 14 octobre 2022. FÉLIX LACERTE-GAUTHIER / AGENCE QMI
FÉLIX LACERTE-GAUTHIER / AGENCE QMI
Dès la fin de semaine, des jeunes en difficulté pourront habiter dans un triplex du quartier d’Hochelaga-Maisonneuve, à Montréal, qui a été transformé en maison d’hébergement, grâce à une contribution financière de 1,7 million $ du gouvernement fédéral. Sur la photo: Jonathan Pelletier, intervenant pour la Maison Tangente, lors de l’inauguration le 14 octobre 2022. FÉLIX LACERTE-GAUTHIER / AGENCE QMI

Pour Johanne Cooper, directrice générale de la Maison Tangente, l’inauguration de l’endroit est la concrétisation d’un «rêve». Le nouveau triplex offrira une offre complémentaire à l’aide qui était déjà offerte par l’organisme.

«Depuis plusieurs années, il nous était apparu essentiel d’offrir du logement transitoire deux ans aux jeunes qui passaient chez nous. Ils s’engageaient dans une trajectoire d’insertion qui demandait davantage de temps pour se réaliser», a-t-elle expliqué.

Les jeunes auront ainsi accès à un logement stable afin d’effectuer un retour aux études ou participer à un programme d’insertion à l’emploi.

«Nous pourrons à présent leur offrir du temps et nous assurer qu’à la fin de leur parcours d’insertion, ces jeunes vivront une sortie, nous l’espérons, définitive de l’itinérance», a ajouté Mme Cooper.

Se loger

Les jeunes sélectionnés pour ces logements utilisaient déjà les services de l’organisme. Pour pouvoir y habiter, ils devront verser l’équivalent de 25 % de leur salaire. En cas de perte d’emploi, une période de transition sera toutefois acceptée.

«On est ici à un niveau de plus d’autonomie. Les règles ici sont beaucoup plus minimum, tant qu’ils sont maintenus dans leur parcours de réinsertion sociale», a expliqué Jonathan Pelletier, intervenant pour la Maison Tangente.

En journée, un intervenant sera sur place, dans des locaux situés au rez-de-chaussée, bien que l’objectif soit de «donner des outils» aux jeunes pour que le fonctionnement soit autogéré «le plus efficacement possible».

Christina commencera à y vivre au cours de la fin de semaine. Elle est arrivée dans le giron de l’organisme pour un deuxième séjour, à la suite d’une séparation.

Dès la fin de semaine, des jeunes en difficulté pourront habiter dans un triplex du quartier d’Hochelaga-Maisonneuve, à Montréal, qui a été transformé en maison d’hébergement, grâce à une contribution financière de 1,7 million $ du gouvernement fédéral. Sur la photo: Christina, l'une des jeunes qui habitera dans les nouveaux logements, lors de l’inauguration le 14 octobre 2022. FÉLIX LACERTE-GAUTHIER / AGENCE QMI
FÉLIX LACERTE-GAUTHIER / AGENCE QMI
Dès la fin de semaine, des jeunes en difficulté pourront habiter dans un triplex du quartier d’Hochelaga-Maisonneuve, à Montréal, qui a été transformé en maison d’hébergement, grâce à une contribution financière de 1,7 million $ du gouvernement fédéral. Sur la photo: Christina, l'une des jeunes qui habitera dans les nouveaux logements, lors de l’inauguration le 14 octobre 2022. FÉLIX LACERTE-GAUTHIER / AGENCE QMI

«Ça me stresse un peu. Les intervenants seront moins présents, c’est plus autonome. Me retrouver avec moi-même, ça me fait un peu peur, mais c’est sûr que c’est parce que c’est l’inconnu», a-t-elle confié.

Son logement lui permettra de terminer sa formation pour travailler dans une garderie.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.