/sports/hockey/canadien
Navigation

Canadien contre les Capitals: rentrer bredouille

Le CH s’incline 3 à 1 contre les Capitals à Washington

Coup d'oeil sur cet article

WASHINGTON | Gagnants de la Coupe Stanley en 2018, les Capitals n’ont rien d’une équipe en reconstruction. Ils ont encore un désir de victoires, surtout avec des vétérans qui ne rajeunissent pas. 

• À lire aussi: Anthony Mantha rêve à la santé, mais aussi à une saison de 30 buts

• À lire aussi: « Ça faisait chaud au cœur » - Jonathan Drouin

• À lire aussi: Drouin touché par la réaction de la foule lors du match d’ouverture

En matinée, Peter Laviolette avait lancé son message. 

« C’est inacceptable d’ouvrir la saison avec deux revers, nous avons besoin de voir un sentiment d’urgence dans notre jeu. » 

Sans dire qu’il avait le feu dans les yeux, comme Maurice Richard, Laviolette se mordait un peu les lèvres en parlant de l’importance de ce match contre le Canadien. 

Trois buts rapides

Les Capitals ont fait chuter les palpitations cardiaques de leur entraîneur en chef en signant un premier gain cette année. Contre une équipe en reconstruction, les Caps l’ont emporté 3 à 1, samedi, au Capitol One Arena. 

Le CH n’a pas joué un match atroce. Au début de la deuxième période, les visiteurs menaient 1 à 0. Mais les Capitals ont passé le K.-O. à un jeune groupe très fragile avec trois buts en un peu plus de six minutes en deuxième. Conor Sheary, Anthony Mantha et T.J. Oshie ont tour à tour déjoué Samuel Montembeault qui en était à son premier départ de l’année. 

« Je me sentais bien même si j’étais nerveux un peu, a raconté Montembeault. Je n’avais pas joué depuis près de dix jours. J’ai aimé mon match sauf le deuxième but. Je ne peux pas donner un but sur un tir qui me passe à travers moi. »

Une chance pour Drouin

Jonathan Drouin a réintégré la formation pour cette visite au pays d’Alexander Ovechkin. Il a remplacé Rem Pitlick à l’aile gauche du quatrième trio en patinant avec Jake Evans et Mike Hoffman. Le numéro 27 a connu un match honnête à ses débuts.

« Je n’avais pas beaucoup de rythme lors du calendrier préparatoire, mais j’ai profité d’une bonne semaine à m’entraîner, a souligné Drouin. J’ai passé du temps avec Martin et les autres entraîneurs et je me sentais mieux ce soir. »

Après une victoire lors du match inaugural contre les Maple Leafs, le Tricolore a perdu ses deux matchs suivants sur des patinoires adverses. On prédisait une saison difficile. On a déjà un avant-goût.   

Ce qu’on a remarqué... 

GUHLE EN SANTÉ

Kaiden Guhle représentait un cas douteux pour cette visite à Washington. Corey Schueneman avait reçu congé de l’entraînement matinal des réservistes en matinée afin de préserver ses énergies pour le soir. Mais Schueneman n’a jamais eu besoin de jouer. Guhle a gardé sa place à la gauche de David Savard. Il a distribué six mises en échec, il s’est battu avec Anthony Mantha en fin de rencontre, mais il a terminé le match avec un dossier de -2. 


DES MINUTES IMPORTANTES

« Il a 18 ans, il doit avoir de l’énergie. » C’est de cette façon que Martin St-Louis a réagi quand on lui a demandé s’il avait songé à reposer Juraj Slafkovsky en raison d’un deuxième match en autant de soirs. Slafkovsky a frappé le poteau en première période, passant près d’obtenir son premier but dans la LNH. Utilisé pour moins de dix minutes face aux Wings, le Slovaque a dépassé la barre des 12 minutes contre les Caps. « Il n’y a pas une minute qui n’est pas importante dans cette ligue, a rappelé St-Louis. Chaque jeu a une importance dans le résultat. Que tu joues 5, 10 ou 20, chaque minute est importante. »


PREMIER POINT

Nick Suzuki a étourdi le défenseur Nick Jensen avec une feinte rapide derrière le filet avant de glisser la rondelle entre les jambières de Darcy Kuemper. Pour Suzuki, c’était un premier but cette saison. Mais pour Arber Xhekaj, c’était un premier point dans la LNH. À son troisième match, le gros défenseur aura donc obtenu une passe. 


TOUJOURS À ZÉRO

Alexander Ovechkin a récolté une passe, mais il n’a toujours pas marqué son premier but de la saison. Il avait touché la cible en première période, mais St-Louis a gagné sa contestation pour un hors-jeu. Et en fin de match, il a touché le poteau dans un filet désert.

+
Harris et Kovacevic
Jordan Harris et Johnathan Kovacevic ne font rien de spectaculaire, mais ils forment un duo fiable Avec les absences de Joel Edmundson et Mike Matheson, St-Louis sera heureux du jeu des deux jeunes défenseurs
-
Dach
Kirby Dach a un potentiel offensif, mais il reste encore discret À Washington, lancien des Blackhawks navait pas un grand match dans le corps Il a généré peu de chances de marquer en compagnie de Sean Monahan et Evgenii Dadonov
1
3
Première période
Aucun but
Punitions: Orlov (Wsh) 11:05
Deuxième période
1-MON: Nick Suzuki (1) (Xhekaj, Caufield)2:01
2-WSH: Conor Sheary (2) (Jensen, van Riemsdyk)9:02
3-WSH: Anthony Mantha (2) (Kuznetsov, Oshie)11:43
4-WSH: TJ Oshie (1) (Ovechkin, Strome)AN-15:20
Punitions: Sheary (Wsh) 6:46 Hoffman (Mon) 14:06 Xhekaj (Mon) 16:03
Troisième période
Aucun but
Punitions: Kuznetsov (Wsh) 9:56 Mantha (Wsh) (maj) 16:57 Guhle (Mon) (maj) 16:57 Gallagher (Mon) (double min) 20:00 Dowd (Wsh) 20:00
Tirs au but
MONTRÉAL 8 - 5 - 9 - 22 WASHINGTON 12 - 14 - 3 - 29
Gardiens:
MON: Samuel Montembeault (P, 0-1-0), WSH: Darcy Kuemper (G, 1-1-0)
Avantages numériques:
MON: 0 en 3, WSH: 1 en 2
Arbitres:
Ghislain Hébert, Mitch Dunning
Juges de lignes:
Steve Barton, CJ Murray
ASSISTANCE:
18 573
Darcy Kuemper
T.J. Oshie
★★
Nick Suzuki
★★★

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.