/investigations/taxes
Navigation

Des fonctionnaires congédiés pour avoir fraudé la PCU

Des employés de Service Canada ont reçu l'aide d'aide d'urgence sans y avoir droit

Coup d'oeil sur cet article

Quarante-quatre employés de Service Canada, l’organisme chargé de distribuer la PCU, ont été congédiés pour avoir eux-mêmes profité des prestations d’urgence du gouvernement fédéral. 

• À lire aussi: Les conservateurs crient au scandale pour ces abus

Une note interne, obtenue par notre Bureau d’enquête en vertu de la Loi sur l’accès à l’information, stipule que les employés ont été congédiés puisqu’ils ont enfreint des principes d’intégrité du code de conduite du ministère. 

Service Canada, qui dispose de bureaux un peu partout au pays comme ici à Montréal, au Complexe Guy-Favreau, avait le mandat de gérer le programme de Prestation canadienne d’urgence (PCU) au début de la pandémie.
Photo d'archives, Pierre-Paul Poulin
Service Canada, qui dispose de bureaux un peu partout au pays comme ici à Montréal, au Complexe Guy-Favreau, avait le mandat de gérer le programme de Prestation canadienne d’urgence (PCU) au début de la pandémie.

«Tous les employés qui ont fait des demandes frauduleuses de la PCU [Prestation canadienne d’urgence] sont tenus de rembourser le montant total distribué par le gouvernement du Canada et peuvent faire face à des conséquences, pouvant aller jusqu’à la cessation d’emploi avec EDSC [Emploi et Développement social Canada]», peut-on lire. 

On y indique également que 44 employés ont vu leur emploi prendre fin.

  • Écoutez le segment judiciaire avec Félix Séguin diffusé chaque jour en direct 8 h 35 via QUB radio :

EDSC, qui chapeaute Service Canada, reconnaît que des dizaines d’employés ont été sanctionnés après avoir touché la PCU.

«Les 44 employés qui ont vu leur cote de fiabilité révoquée sont tous des employés ayant tiré avantage des prestations de la PCU», a indiqué Maja Stefanovska, des relations avec les médias de l’EDSC. 

Gaspillage d’argent

Service Canada était chargé d’administrer le programme de la PCU durant les premiers mois de la pandémie en 2020. 

«Ça met de l’ironie dans le système. Ça fait en sorte qu’on n’accorde plus de confiance ou on estime que les institutions gaspillent notre argent», dit Michel Séguin, professeur à l’Université du Québec à Montréal et expert en éthique et gouvernance. 

«C’est un manque de crédibilité, ajoute celui qui est titulaire de la Chaire de coopération, Guy Bernier. C’est très important pour tous les employés d’être intègre. Et l’intégrité, c’est d’être conforme à ce que prône l’organisation.» 

Par exemple, le chercheur souligne que le gouvernement demande aux citoyens d’être transparents sur le plan fiscal ou dans leurs déclarations de revenus. 

«C’est une erreur fatale. Le gouvernement ne peut pas se permettre d’avoir des employés qui ne respectent pas les principes mêmes d’intégrité qu’il exige de ses citoyens», explique M. Séguin. 

  • Écoutez l'édito de Richard Martineau diffusé chaque jour en direct 8 h 45 via QUB radio :

Mesures proactives

Dans un échange de courriels, Mme Stefanovska répond que le ministère maintient «des pratiques de sécurité rigoureuses, notamment en prenant des mesures proactives contre les risques que peuvent poser les employés du ministère». 

Le gouvernement avait mis en place le programme de PCU au printemps 2020 afin de venir en aide aux Canadiens qui avaient perdu leur emploi ou vu une réduction de leur nombre d’heures de travail. 

– Avec Philippe Langlois 

LA PCU C’EST... 

  • 79,3 G$ dépensés  
  • 8 830 000 prestataires  
  • 7940 $ versés en moyenne aux Québécois

Notre Bureau d’enquête avait révélé en octobre 2020 le modus operandi de fraudeurs de la PCU qui avaient fait de nombreuses victimes en utilisant leurs données personnelles.

Vous avez un scoop à nous transmettre?

Vous avez des informations à nous partager à propos de cette histoire?

Vous avez un scoop qui pourrait intéresser nos lecteurs?

Écrivez-nous à l'adresse ou appelez-nous directement au 1 800-63SCOOP.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.