/news/currentevents
Navigation

Meurtre de deux enfants à Laval: les parents du quartier et amis de classe en larmes

Coup d'oeil sur cet article

L’incompréhension et une immense tristesse envahissaient le paisible quartier de Laval mardi, au lendemain des meurtres de deux enfants, vraisemblablement commis par leur père.

• À lire aussi: La grande sœur a sauvé la vie de sa mère à Laval

«Je suis vraiment à l’envers, deux beaux enfants. Je n’arrive toujours pas à croire ce qui s’est passé, c’était une famille modèle», a confié Annie Charpentier. 

Des gerbes de fleurs et des peluches déposées par des citoyens afin de rendre hommage aux deux jeunes victimes.
Photo Marianne Langlois
Des gerbes de fleurs et des peluches déposées par des citoyens afin de rendre hommage aux deux jeunes victimes.

Elle est la voisine immédiate de la maison familiale où un père de 45 ans aurait tué sa fille Anzel Arora, 13 ans, et son fils Aaron, qui venait tout juste de célébrer ses 11 ans.

Tous les résidents du quartier rencontrés mardi par Le Journal avaient de bons mots à l’endroit de la famille ainsi que des enfants. 

Rien ne laissait présager ces présumés meurtres.

  • Écoutez la brève d’actualité avec Mario Dumont diffusée chaque jour en direct 16 h 35 via QUB radio :

Élèves attristés

L’onde de choc s’est fait sentir dans le voisinage, mais particulièrement dans les écoles respectives des deux enfants. 

L’école primaire que fréquentait le jeune Aaron se trouvait à moins de 200 mètres de la maison familiale.

Vers midi, quelques parents, dont certains avec les larmes aux yeux, sont venus chercher leurs enfants pour dîner. 

Des jeunes jouaient dans la cour fréquentée jusqu’à tout récemment par le jeune Aaron.

Les cours ont eu lieu comme d’habitude mardi, mais une équipe d’intervention sur place assurait le soutien psychologique aux enfants tout comme aux membres du personnel.

«Il y avait des enfants, mais des adultes aussi qui pleuraient. Je les trouve bons de continuer à enseigner», a laissé tomber Gladis Valencia, une psychologue scolaire qui avait été envoyée sur les lieux afin de soutenir les gens affectés par les événements.

Annoncer la nouvelle

Une équipe s’est déplacée de classe en classe dans l’école primaire afin d’apprendre la nouvelle aux élèves de la façon la plus délicate possible. 

Un suivi psychologique sera assuré aujourd’hui, mais également dans les prochains jours afin que les élèves soient bien encadrés.

Le Centre de services scolaire de Laval a fait parvenir mardi matin une lettre aux parents des élèves de l’école primaire Pierre-Laporte ainsi que de l’école secondaire Saint-Martin pour les aviser de ce qui s’était produit la veille. 

Le centre de services scolaire s’est assuré de mettre en place un soutien tant pour les enfants que pour les parents qui en ressentiraient le besoin.

Vous avez un scoop à nous transmettre?

Vous avez des informations à nous partager à propos de cette histoire?

Vous avez un scoop qui pourrait intéresser nos lecteurs?

Écrivez-nous à l'adresse ou appelez-nous directement au 1 800-63SCOOP.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.