/finance
Navigation

Des produits alimentaires beaucoup plus cher que l’inflation

Plusieurs produits alimentaires ont plus que doublé de prix contrairement aux chiffres de Statistique Canada

Coup d'oeil sur cet article

Le prix de certains produits alimentaires augmente beaucoup plus rapidement que ce que dit Statistique Canada. Si l’agence parle de 11,4 %, Le Journal constate que c’est souvent plus du double. 

• À lire aussi - Récession: «c’est dans l’esprit des gens», dit Champagne

Des clients circulent dans une épicerie de Saint-Jean-sur-Richelieu.
Photo d'archives, Julien McEvoy
Des clients circulent dans une épicerie de Saint-Jean-sur-Richelieu.

Le plus récent rapport sur l’indice des prix à la consommation, publié aujourd'hui, fait état d’une inflation à 6,9 % en septembre, en baisse de 0,1 % par rapport à août. 

Pour les prix à l’épicerie, c’est plutôt 11,4 %, indique Statistique Canada. C’est la plus importante hausse depuis 1981, et elle pourrait bien être plus élevée que ça. 

« L’inflation alimentaire est un peu sous-estimée. Ça prend du temps, passer des hausses, il ne faut jamais oublier ça », explique Denis Landry, qui gère le Groupe Prestige. 

M. Landry s’occupe des achats de céréales, par exemple, pour de nombreux transformateurs québécois du secteur de la boulangerie-pâtisserie. 

« Quand t’es un industriel qui vend dans les grandes chaînes, ça peut prendre de 4 à 6 mois pour passer une hausse », indique-t-il. 

D’autres hausses ?

Si Statistique Canada calcule que les produits céréaliers ont bondi de 17,9 % en un an, Denis Landry observe que le boisseau de blé se transige 65 % plus cher qu’il y a 24 mois. 

D’autres hausses du prix des aliments vendus en épicerie sont donc « fort possiblement » à venir. 

Outre les céréales, Statistique Canada indique que la hausse est de 16,4 % pour le café et le thé, de 14,8 % pour les produits de boulangerie, de 12,7 % pour les fruits frais et de 11,8 % pour les légumes frais. 

Mais quand on analyse le prix de certains produits depuis 12 mois, on constate qu’on est plutôt dans l’ordre du 30 à 50 % d’augmentation. 

Pire que ce qu’on dit

Nous avons fait l’exercice grâce aux chiffres de la base de données de l’application Glouton. Les prix de tous les produits cités sont ceux offerts lors de promotions. 

Depuis 12 mois, le beurre d’arachides Kraft de 1 kilo a augmenté de 42 %, passant de 3,77 $ à 6,49 $. 

C’est encore pire pour le bœuf haché mi-maigre de format économique, qui se détaillait à 2,99 $ la livre il y a un an et qu’on ne trouve plus en bas de 5,99 $ la livre aujourd’hui. 

Dans le cas des pâtes alimentaires, c’est plutôt 36 % de hausse. Pour les tortillas POM, la hausse est de 21 %. 

Tous ces produits sont ceux qui se retrouvent le plus souvent dans les circulaires, indique le patron de Glouton, Jean-François Gagné Bérubé.

  • Écoutez le segment économique d'Yves Daoust diffusé chaque jour en direct 9 h 35 via QUB radio :

« Pour certains produits, la hausse, même sur les spéciaux, est très visible », dit-il. 

Une situation inquiétante quand on sait que les rabais sont devenus plus rares depuis 12 mois. 

C’est surtout le cas pour les fruits, les légumes, les aliments surgelés, les aliments préparés et les produits de boulangerie, indiquent les chiffres de NielsenIQ Canada.

Et c’est une première depuis la crise économique de 2008.

Ça fait 10 mois consécutifs que le prix des aliments augmente plus rapidement que tous les autres éléments inclus dans l’indice des prix à la consommation. L’écart en septembre est très prononcé : 6,9 % pour l’inflation et 11,7 % pour le prix en épicerie.


Beurre d’arachides Kraft 1 kg : 42 %

Photo courtoisie
  • septembre 2021 : 3,77 $ (IGA)
  • septembre 2022 : 6,49 $ (IGA) 

Bœuf haché mi-maigre (format économique) : 50 %

Photo Adobe Stock
  • septembre 2021 : 2,99 $ /lb (Metro)
  • septembre 2022 : 5,99 $ /lb (Metro) 

Pâtes alimentaires Barilla (410 g) : 36 %

Photo courtoisie
  • septembre 2021 : 2/4,50 $ (Metro, mais 340 g)
  • septembre 2022 : 2,99 $ (Metro) 

Tortillas POM (340 g) : 21 %

Photo courtoisie
  • mars 2022 : 2,99 $ (Super C)
  • septembre 2022 : 3,77 $ (Super C) 

Beurre salé Sans nom (454 g) : 17 %

Photo courtoisie
  • 2021 : 4,99 $ (Provigo)
  • 2022 : 5,99 $ (Provigo)
Vous avez un scoop à nous transmettre?

Vous avez des informations à nous partager à propos de cette histoire?

Vous avez un scoop qui pourrait intéresser nos lecteurs?

Écrivez-nous à l'adresse ou appelez-nous directement au 1 800-63SCOOP.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.