/entertainment/music
Navigation

Que se passe-t-il dans la tête de Kanye West?

Que se passe-t-il dans la tête de Kanye West?
Capture d'écran Twitter Pop Crave

Coup d'oeil sur cet article

** Avertissement: certains propos retranscrits dans cet article peuvent choquer. **


Enchaînant les dérapages complotistes, haineux et antisémites, le rappeur et investisseur américain Kanye West a annoncé son intention de racheter le réseau social Parler, sorte de Twitter de la droite alternative américaine. Envisage-t-il de devenir le nouveau roi du complotisme, titre laissé vacant par Alex Jones?

• À lire aussi: Instagram et Twitter restreignent les comptes de Kanye West après des publications jugées antisémites

• À lire aussi: Kanye West veut acheter le réseau social Parler, prisé des conservateurs

• À lire aussi: Qui est Alex Jones? Pour tout savoir sur le roi déchu des conspirationnistes américains

Banni par Instagram, ayant vu son compte Twitter restreint, se faisant mettre sur la liste noire de nombreuses plateformes de balados, et répandant une parole antisémite et complotiste, «Ye» inquiète.

En temps normal, cela devrait aboutir à la fin de sa carrière. Or, comme le montre la persistance de personnages comme Alex Jones, auquel ses propos se rapprochent de plus en plus, c’est tout le contraire qui se passe.

Des dérapages à répétition

Il y a quelques jours, Kanye West s’est illustré sur Instagram en souhaitant faire de Diddy un exemple pour «montrer aux juifs que personne ne peut le menacer ou l'influencer».

Échange privé entre Diddy et Kanye West publié sur Instagram.
Capture d'écran Instagram / XXL
Échange privé entre Diddy et Kanye West publié sur Instagram.

À la suite de cette publication, son compte Instagram a été temporairement suspendu au regard des règles du réseau social concernant le discours haineux.

Il a alors répété les mêmes propos sur Twitter, cette fois-ci à l’égard du propriétaire d’Instagram et du patron de Meta, Mark Zuckerberg, en lançant en plus un appel à mettre un «Death con 3» sur les juifs.

Publication antisémite de Kanye West s'adressant à Mark Zuckerberg sur Twitter.
Capture d'écran Twitter.
Publication antisémite de Kanye West s'adressant à Mark Zuckerberg sur Twitter.

Peu de jours avant, il faisait déjà polémique en se baladant à la semaine de la mode à Paris en compagnie de Candace Owens, polémiste d'extrême droite et ayant fait ses classes chez Alex Jones et InfoWars, avec un tee-shirt White Lives Matter (WLM).

Kanye West au lancement de sa 9e collection Yeezy à Paris, pour la semaine de la mode / Kanye West sur Instagram en défense de son affichage avec le slogan White Lives Matter.
Capture d'écran Twitter / Instagram
Kanye West au lancement de sa 9e collection Yeezy à Paris, pour la semaine de la mode / Kanye West sur Instagram en défense de son affichage avec le slogan White Lives Matter.

Ce slogan est un détournement haineux du célèbre slogan Black Lives Matter (BLM), rendu populaire par les manifestations antiracistes ayant secoué l’Amérique à la suite de l’assassinat de George Floyd par la police de Minneapolis au Minnesota.

WLM fut promu à l’origine par la société de la renaissance aryenne et le Ku Klux Klan, selon l’American defamation league (ADL).

Émission spéciale chez Tucker... et abandon en masse pour le reste

Offrant à Kanye West plusieurs soirées en prime time sur Fox News pour faire le service après-vente de son antisémitisme, mais aussi pour prouver qu’un blaxit existerait à l’approche des élections de mi-mandat aux États-Unis, Carlson n’a pu néanmoins cacher efficacement l’effondrement raciste de Kanye. (Le terme «blaxit» signifie le départ des électeurs noirs du parti démocrate vers le parti républicain.)

En effet, peu après la diffusion des entrevues entre Carlson et West, plusieurs passages antisémites et haineux coupés ont fuité. Cela a incité de nombreux commentateurs à accuser le présentateur du réseau Fox à minimiser la folie du discours de Kanye pour son avantage politique.

Si le dérapage a été de trop pour LeBron James et son balado The Shop, pour Adidas et pour... Donald Trump, il ne l’a pas été pour le rappeur N.O.R.E. et son balado Drink Champs, où il encore une fois publié de nombreux commentaires incendiaires.

Mais le pire était encore à venir...

Il explique ainsi dans le balado Drink Champs que les juifs contrôleraient les médias, et qu’ils seraient riches parce qu'ils préféreraient être quasiment tous avocats en droit familial pour gérer les divorces et donc faire le maximum de profits.

Il explique aussi qu’il ne peut pas être antisémite car tous les noirs sont juifs. Ces propos proviennent d’une théorie assimilant les noirs au sang du christ. Cette théorie, promue par la secte des Black Hebrew Israelites, est considérée comme haineuse par le Southern Poverty Law Center (SPL).

Quant à un monde dominé par ce que Kanye West considère comme «la juiverie internationale», ces propos sont à rapprocher de la théorie du «Protocole des sages de Zion», ensemble d’«affirmations» ayant inspiré des personnages comme Adolph Hitler, théorie publiée à de nombreuses reprises depuis le début du XXe siècle.

Enfin, le rappeur avance que George Floyd n'est pas mort assassiné par Derek Chauvin, mais bien d’une surdose de Fentanyl. À la suite de ces propos, la famille de Floyd a intenté une poursuite en diffamation réclamant 250 millions de dollars à Kanye West.

Que se passe-t-il alors dans la tête de «Ye»?

Il est nécessaire de rappeler que des troubles bipolaires ont été diagnostiqués chez Kanye West en 2016. Celui-ci avait expliqué que «quand vous êtes dans cet état, vous devenez hyper paranoïaque sur tout et tout le monde [...] Chaque chose est une conspiration».

Si West a avoué avoir recours à des «méthodes alternatives» de traitement au lieu de méthodes et médicaments traditionnels, plusieurs personnes atteintes de troubles bipolaires ont pu raconter au Huffington Post que «si les troubles bipolaires peuvent s’empirer sans traitement, cela ne veut pas dire que cela peut causer le racisme et l’antisémitisme».

«Il n’y a pas d’excuses pour le comportement de "Ye" sur les réseaux sociaux», explique la psychiatre Allison Young M.D.

Alors que N.O.R.E et ses co-animateurs tentent de limiter les dégâts par différentes excuses, Kanye s’enfonce un peu plus dans ses propos, répétant les mêmes paroles cette semaine à Chris Cuomo, ancien animateur dévoué de CNN, sur la chaîne Newswatch. 

Et ce mercredi 19 octobre, il a avoué à Piers Morgan ne ressentir aucun remords pour son antisémitisme.

Les prochaines péripéties du rappeur seront donc à suivre avec intérêt, alors que les appels au boycottage et à la réévaluation des relations avec l'artiste sont de plus en plus nombreux.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.