/news/coronavirus
Navigation

Sommelière et atteinte de la COVID longue: elle perd le goût et l'odorat

Sommelière et atteinte de la COVID longue
Photo courtoisie, Michelle Bouffard Michelle Bouffard, sommelière, conférencière, journaliste et auteure ayant développé la COVID longue

Coup d'oeil sur cet article

Souffrir de la COVID et perdre le goût ainsi que l'odorat est pénible pour tous. Mais ce fut un cauchemar pour une sommelière qui a dû mettre sa carrière en veilleuse pendant cinq mois après avoir développé la forme longue de la maladie.

• À lire aussi: La COVID-19 longue ruine la vie de famille d’une jeune mère

• À lire aussi: COVID longue: une nouvelle étude cherche des participants

«Après un mois et demi [de COVID-19 de longue durée], je me souviens d’une fin de semaine où j’ai pleuré sans arrêt. Là, j’étais en panique. Le vin, c’est non seulement mon métier, mais aussi ma plus grande passion», se remémore la sommelière et conférencière Michelle Bouffard.

Il est difficile d’imaginer un pire scénario que celui qui implique de perdre le goût lorsque sa carrière orbite autour du vin. Michelle Bouffard a pratiquement complètement perdu le goût ainsi que son odorat d’avril à août 2022. Elle a dû mettre sur pause une partie de ses activités professionnelles, dont son examen au prestigieux Institute of Masters of Wine, prévu pour le mois de juillet dernier. 

«Ce sont des années d’études pour cet examen. J’étudiais plus de trente heures par semaine. C’est le plus gros titre qui existe au monde. C’est comme un athlète qui se casse une cheville juste avant les Olympiques», illustre-t-elle.

Mode solutions

Rapidement, la sommelière s’est mise à chercher des pistes de solutions pour retrouver le plus rapidement possible son goût et son odorat. Elle a suivi des traitements d’acupuncture, consulté un otorhinolaryngologiste et utilisé des huiles essentielles afin de stimuler ses sens. 

Après plusieurs mois, la sommelière se réjouit d’avoir retrouvé le goût, mais seul le temps lui permettra d’établir si elle est en mesure de détecter toutes les subtilités du vin.

«J’aimerais envoyer un message positif. Dans la plupart des cas, ça revient. Il faut en parler. On se rend vite compte que plusieurs personnes vivent la même chose», a commenté Michelle Bouffard.

Rapport

Selon Statistique Canada, près du tiers des Canadiens de 18 ans ou plus ont développé la COVID entre le début de la pandémie et mai 2022. Sur le lot, environ 1,4 million d’adultes éprouvaient des symptômes au moins trois mois après avoir obtenu un résultat positif. 

Vous avez un scoop à nous transmettre?

Vous avez des informations à nous partager à propos de cette histoire?

Vous avez un scoop qui pourrait intéresser nos lecteurs?

Écrivez-nous à l'adresse ou appelez-nous directement au 1 800-63SCOOP.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.