/sports/racing
Navigation

Lance Stroll en forme à Austin

Le pilote québécois réalise le quatrième temps le plus rapide aux essais libres du Grand Prix des États-Unis

FOR-MOT-SPO-F1-GRAND-PRIX-OF-USA---PRACTICE
Photo AFP Lance Stroll a attaqué les courbes du Circuit des Amériques, vendredi, à Austin.

Coup d'oeil sur cet article

AUSTIN - Lance Stroll a inscrit vendredi le quatrième chrono le plus rapide lors de la première séance d’essais libres en prévision du Grand Prix des États-Unis qui sera disputé demain, à Austin, au Texas.

• À lire aussi: Il y a 25 ans, la gloire pour Villeneuve, la honte pour Schumacher

Le pilote québécois, visiblement en forme à bord de son Aston Martin, a inscrit un temps de 1 min 37,460 s, concédant six dixièmes de seconde à l’Espagnol Carlos Sainz (1:36,857), qui a hissé sa Ferrari au sommet du tableau.

Max Verstappen, récemment couronné champion du monde pour une deuxième saison consécutive, s’est pointé au second rang (1:37,081) à bord de sa Red Bull devant Lewis Hamilton (Mercedes) qui a bouclé le Circuit des Amériques en 1 min 37,332 s.

Sergio Pérez (Red Bull), Fernando Alonso (Alpine), George Russell (Mercedes), Pierre Gasly (AlphaTauri), Lando Norris (McLaren) et Sebastian Vettel, le coéquipier de Stroll, ont complété le top 10.

De bonnes sensations

Ils étaient cinq pilotes non titulaires d’un volant régulier à prendre part à cette première séance d’essais libres et le meilleur du groupe a été Robert Shwartzman (Ferrari) qui a obtenu le 16e temps le plus rapide, à deux secondes de Sainz.

«Je me suis senti à l’aise et vécu de bonnes sensations lors de la première séance d’essais. Mais c’est surtout samedi qu’on va avoir une meilleure idée de notre niveau de compétition par rapport aux autres écuries du milieu de peloton», a indiqué Stroll, en entrevue au «Journal».

«Nous nous sommes concentrés à évaluer le comportement de la voiture dans les courts et longs relais. Mais, il faudra trouver les réglages nécessaires pour augmenter notre vitesse», a-t-il ajouté.

La deuxième séance, présentée en fin d’après-midi et prolongée de 30 minutes, n’a pas donné une indication précise des forces en présence puisqu’elle a été consacrée, à la demande du fournisseur Pirelli, à des essais de nouveaux pneus qui pourraient être utilisés en 2023.

Néanmoins, c’est l’autre Ferrari, celle de Charles Leclerc, qui s’est démarquée en baisser de rideau, même si tous les pilotes ont fait savoir que ces prototypes de gommes se sont avérés moins performants.

Stroll, lui, n’a pu faire mieux que la 15e position alors que Vettel a fait pire avec le 19e rang juste devant l’Ontarien Nicholas Latifi, bon dernier.

L’identité du remplaçant de Nicholas Latifi chez Williams la saison prochaine pourrait être connue dès samedi et selon toute vraisemblance, il s’agirait du jeune Américain Logan Sargeant.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.