/news/currentevents
Navigation

Fête funeste pour deux amis: tué le soir de ses 18 ans

Un jeune qui célébrait ses 18 ans et son ami ont perdu la vie lundi après que leur voiture a heurté un arbre

Coup d'oeil sur cet article

SAINT-PIE | Un jeune conducteur a péri le soir même de ses 18 ans dans une violente embardée qui a aussi coûté la vie à son ami, lundi soir, en Montérégie.

• À lire aussi: Deux jeunes perdent la vie dans un accident à Saint-Pie

«Ça n’a pas de sens de mourir comme ça le soir de sa fête», a laissé tomber mardi une jeune femme qui se recueillait avec une amie à l’endroit où avait eu lieu l’accident fatal, la veille, à Saint-Pie.

Photo Marianne Langlois

Peu avant 21 h, William Reniere célébrait son passage à l’âge adulte avec des amis.

William Reniere
Photo tirée de Facebook
William Reniere

Sur les réseaux sociaux, il avait documenté sa soirée en publiant une vidéo consultée par Le Journal. Dans celle-ci, on pouvait noter que l’ambiance était à la fête. 

  • Écoutez le segment faits divers avec Maxime Deland diffusé chaque jour en direct 11 h 55 via QUB radio :

Puis vers 22 h, le jeune fêté était au volant d’une voiture grise à bord de laquelle prenait place également son ami Alexandre Ouellet, âgé de 19 ans, de Saint-Charles-sur-Richelieu.

Alexandre Ouellet
Photo tirée de Facebook
Alexandre Ouellet

C’est à ce moment que le véhicule aurait effectué une sortie de route sur plus de 125 mètres, sur le chemin Saint-Dominique.

La voiture grise conduite par le jeune fêté a heurté cet arbre avant de terminer sa course abruptement. En mortaise, les deux victimes, William Reniere (à gauche), 18 ans, et Alexandre Ouellet (à droite), 19 ans.
Photo Agence QMI, Pascal Girard
La voiture grise conduite par le jeune fêté a heurté cet arbre avant de terminer sa course abruptement. En mortaise, les deux victimes, William Reniere (à gauche), 18 ans, et Alexandre Ouellet (à droite), 19 ans.

Selon des témoins interrogés mardi, il aurait effectué un vol plané avant de faire des tonneaux et de terminer sa course contre un arbre.

L’un des jeunes hommes s’est retrouvé sur la banquette arrière de l’automobile, tandis que l’autre a été éjecté puis découvert coincé sous la carcasse, a indiqué la Sûreté du Québec (SQ).

L’enquête tentera d’ailleurs de déterminer si les occupants portaient convenablement leur ceinture de sécurité.

Photo Agence QMI, Pascal Girard

Leur décès a été constaté à l’hôpital.

Piste de course

Sur place, mardi, tous les résidents rencontrés ont confié qu’il s’agissait d’un secteur où les fréquents excès de vitesse les préoccupent.

« Ça roule vite, ici. C’est une piste de course, a imagé Michel Dion, qui habite à deux maisons de la scène. Sur la [route] 239, il y a des croix [en mémoire des morts] tout le long du chemin. »

Photo Marianne Langlois

Or, la SQ étudie pour l’instant toutes les possibilités pour expliquer les causes de cette sortie de route mortelle.

«Il n’y a pas d’hypothèse qui est avancée plus qu’une autre pour le moment», a affirmé la sergente Audrey-Anne Bilodeau.

«C’est plate. Ces jeunes-là commençaient tout juste leur vie», a confié Camélia Robitaille, 20 ans, ancienne camarade de classe d’Alexandre Ouellet.

Prévoir un transport

«Faut faire attention. Quand on a un anniversaire, une soirée ou une sortie. C’est répété, mais il faut croire que ce ne sera jamais assez. Demandez à des amis, à de la famille, pour des lifts», a poursuivi la jeune femme.

Celle-ci a décrit son ami de 19 ans comme étant «toujours là pour les autres». 

«C’était tout le temps le petit gars qui voulait aider et qui partageait sa joie de vivre», a-t-elle laissé tomber.

Par ailleurs, les deux jeunes femmes qui pleuraient la mort de leur ami William Reniere, mardi sur les lieux, n’avaient que de bons mots à son sujet.

«C’était un bonhomme sourire, un gars plein de vie. Tout le monde l’aimait, a lancé l’une d’elles. Je n’arrive pas à y croire, je lui parlais hier encore, et là, il n’est plus là. On pense toujours que ça n’arrive qu’aux autres.»

Des dizaines de personnes sont venues déposer des fleurs près du mémorial installé en l’honneur des défunts.

7 jeunes morts sur nos routes dans le dernier mois

Au moins sept personnes de 19 ans ou moins sont décédées sur les routes du Québec depuis le 25 septembre seulement.

Voici ceux que Le Journal a pu répertorier :

25 septembre à Lobacher

  • Maude Charbonneau, 16 ans

9 octobre à Saint-Robert

  • Zachary Comtois, 18 ans
  • Edward Chevalier, 18 ans
  • Marc-Antoine Langelier, 19 ans

15 octobre à Carignan

  • Jonathan Jérome, 15 ans

24 octobre à Saint-Pie

  • William Reniere, 18 ans
  • Alexandre Ouellet, 19 ans
Vous avez un scoop à nous transmettre?

Vous avez des informations à nous communiquer à propos de cette histoire?

Vous avez un scoop qui pourrait intéresser nos lecteurs?

Écrivez-nous à l'adresse ou appelez-nous directement au 1 800-63SCOOP.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.