/finance/business
Navigation

150 M$ de fonds publics dans des firmes du mandataire de Fitzgibbon

Six entreprises codétenues par Michel Ringuet ont eu de l’aide financière de Québec

Investissement Québec
Capture d'écran L’homme d’affaires Michel Ringuet a agi comme mandataire de la fiducie du ministre Pierre Fitzgibbon jusqu’en janvier 2022.

Coup d'oeil sur cet article

Québec a investi près de 150 millions $ dans six entreprises codétenues par une firme de Michel Ringuet alors que celui-ci était mandataire de la fiducie du ministre de l’Économie, Pierre Fitzgibbon.

• À lire aussi: Trois ministres pourraient devoir se départir de leur entreprise

• À lire aussi: Québec a investi 50 M$ en catimini dans une entreprise proche de Fitzgibbon

Les investissements ont été faits en 2020 et en 2021, soit avant que M. Ringuet ne cède sa place, à Banque Nationale Trust, comme mandataire de M. Fitzgibbon, en janvier 2022.

Les entreprises en question – Lion Électrique, LMPG, E2IP, Averna, Gelpac et Meubles Saint-Damase – comptent toutes parmi leurs actionnaires W Investments, une firme de placements cofondée par Michel Ringuet en 2019.

Ce sont donc six des 13 entreprises québécoises que compte actuellement W Investments dans son portefeuille qui ont bénéficié d’un coup de pouce de Québec.

Les liens entre M. Ringuet et le ministre Fitzgibbon n’ont joué aucun rôle dans ces transactions, a assuré hier au Journal David Waddell, cofondateur et associé principal chez W Investments.

«En aucun moment je n’ai eu connaissance que Michel Ringuet ait pu intervenir [au nom] des entreprises qu’on a en portefeuille», a-t-il insisté.

Pas d’intervention politique

«S’il faut soutenir nos entreprises en portefeuille, on va le faire, mais ce n’est vraiment pas via des interventions auprès du ministre, quel qu’il soit. Ce n’est pas une façon de procéder chez W», a-t-il ajouté.

Selon M. Waddell, «la majorité des entreprises en croissance au Québec» bénéficient d’une aide de l’État.

«On n’a pas besoin de connaître qui connaît quelqu’un qui connaît un ministre, lance-t-il. On va sur le site d’Investissement Québec, il y a un paquet de programmes d’aide aux entreprises qui existent.»

Les grands patrons d’E2IP, Eric Saint-Jacques, et d’Averna, François Rainville, ont tous deux soutenu au Journal n’avoir eu aucune discussion avec MM. Fitzgibbon ou Ringuet à propos du financement de leur entreprise.

«Je ne connais pas Michel Ringuet», a affirmé M. Rainville, en précisant qu’il s’est «toujours tenu très loin de la politique».

«On génère des profits, on n’est pas en difficulté et il n’y a personne qui est venu nous aider à sortir du trouble», a-t-il martelé. Selon lui, l’investissement de Québec dans Averna a permis de repousser un acquéreur étranger.

Manque de transparence

Patric Besner, vice-président de l’Institut sur la gouvernance, ne croit pas que M. Fitzgibbon devait se récuser dans ces dossiers. Il estime toutefois que le ministre aurait dû se montrer plus transparent.

«Malgré le fait qu’il n’y a peut-être pas de conflit d’intérêts, c’est sûr et certain qu’autant pour l’entreprise que pour M. Fitzgibbon, ce n’est pas une mauvaise chose d’être encore plus transparent, surtout qu’il a eu certaines problématiques par le passé, notamment avec la commissaire à l’éthique, a déclaré M. Besner. Autrement dit, il doit y avoir un sans-faute de son côté [...] principalement [en ce qui a trait à] la perception de la population, d’autant plus qu’il est devenu superministre.»

– Avec la collaboration de Philippe Langlois, Agence QMI 


Qui est Michel Ringuet ? 

Investissement Québec
Photo d'archives
  • PDG du Groupe Master de 2007 à 2016
  • Mandataire de la fiducie sans droit de regard de Pierre Fitzgibbon de 2018 à 2022
  • Administrateur de Lion Électrique et LMPG

Entreprises du portefeuille de W Investments ayant reçu des fonds d’Investissement Québec et du ministère de l’Économie en 2020 et 2021

Lion Électrique

  • 50 M$ en prêt du MEI
  • 18,9 M$ en actions à IQ

LMPG 

  • 26 M$ en actions à IQ
  • 24 M$ en actions au MEI

E2IP

  • 8 M$ en prêt convertible d’IQ

Averna

  • 6,9 M$ en actions à IQ

Gelpac

  • 7,4 M$ en prêts d’IQ
  • 2,9 M$ en prêts sans intérêt du MEI

Meubles Saint-Damase

  • 1,7 M$ en prêt d’IQ
  • 2,4 M$ en prêts sans intérêt du MEI
Vous avez un scoop à nous transmettre?

Vous avez des informations à nous communiquer à propos de cette histoire?

Vous avez un scoop qui pourrait intéresser nos lecteurs?

Écrivez-nous à l'adresse ou appelez-nous directement au 1 800-63SCOOP.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.