/world/guerre-en-ukraine
Navigation

«Armes biologiques» en Ukraine: la Russie demande une enquête de l’ONU sur l’implication de Washington

«Armes biologiques» en Ukraine: la Russie demande une enquête de l’ONU sur l’implication de Washington
AFP

Coup d'oeil sur cet article

La Russie a demandé au Conseil de sécurité de l’ONU de lancer une enquête internationale sur l’implication de Washington dans le développement présumé d’armes biologiques en Ukraine, a indiqué jeudi le ministère russe des Affaires étrangères. 

• À lire aussi: Chemin Roxham: le Bloc veut que la ministre Joly intervienne auprès de Blinken

• À lire aussi: La Russie est une «menace aiguë», mais la Chine est le plus grand défi pour le Pentagone

• À lire aussi: «Nous sommes face à la décennie la plus dangereuse», estime Poutine

«La Russie n’a pas eu d’autre choix que d’adresser une plainte au président du Conseil de sécurité de l’ONU pour demander de lancer une enquête internationale» sur des «activités militaires biologiques des États-Unis sur le territoire ukrainien», affirme-t-il dans un communiqué, en précisant que cette plainte a été accompagnée d’un projet de résolution approprié.

Peu après le début de son offensive en Ukraine fin février, la Russie a accusé les États-Unis d’avoir financé un programme d’armes biologiques en Ukraine, affirmant avoir trouvé des preuves en ce sens dans des laboratoires ukrainiens.

Selon le ministère russe de la Défense, l’objectif de ces recherches était de «créer un mécanisme de propagation furtive de pathogènes meurtriers».

Moscou a avancé ces accusations à plusieurs reprises lors des réunions du Conseil de sécurité de l’ONU.

Pour leur part, les États-Unis comme l’Ukraine ont démenti l’existence de laboratoires destinés à produire des armes biologiques dans le pays.

La Russie avait déjà accusé en 2018 les États-Unis de mener secrètement des expérimentations biologiques dans un laboratoire de Géorgie, une autre ex-république soviétique qui, comme l’Ukraine, ambitionne de rejoindre l’OTAN et l’UE.

Pour justifier son offensive, Moscou a aussi estimé que l’Ukraine avait l’ambition de se doter de l’arme nucléaire, idée qu’elle a pourtant volontairement abandonnée dans les années 1990.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.