/sports/racing
Navigation

Limoges et Camirand récompensés

Les pilotes sont les lauréats des trophées Gilles-Villeneuve et Bertrand-Fabi pour la plus récente saison

Marc-Antoine­­­ Camirand et Valérie Limoges ont été honorés à Montréal en compagnie du vétéran Jacques Villeneuve,­­­ le frère de Gilles.
Photo courtoisie, Paolo Pedicelli Marc-Antoine­­­ Camirand et Valérie Limoges ont été honorés à Montréal en compagnie du vétéran Jacques Villeneuve,­­­ le frère de Gilles.

Coup d'oeil sur cet article

Champions de la Coupe Nissan Sentra et de la Série NASCAR Pinty’s respectivement, Valérie Limoges et Marc-Antoine Camirand ont été honorés jeudi soir à l’occasion du Banquet annuel du musée Gilles-Villeneuve tenu dans un hôtel du centre-ville de Montréal. 

Limoges s’est vu décerner le Trophée Gilles-Villeneuve pour la deuxième fois en trois ans. Cette reconnaissance symbolise la combativité et l’excellente en piste d’un pilote québécois.

Camirand, lui, est le lauréat du Trophée Bertrand-Fabi, remis annuellement au Québécois s’étant le plus illustré sur la scène nationale ou internationale. Le pilote de Saint-Léonard-d’Aston en avait déjà été le récipiendaire en 1999 et 2000.

Ces deux trophées, initiés par l’organisme Auto Sport Québec au début des années 1980, ont récompensé des pilotes réputés dans le passé, dont Alexandre Tagliani, Andrew Ranger, Richard Spénard et notamment Patrick Carpentier.

Marc-Antoine­­­ Camirand et Valérie Limoges ont été honorés à Montréal en compagnie du vétéran Jacques Villeneuve,­­­ le frère de Gilles.
Photo courtoisie, Mélanie Drolet - Pole position

«Fière de cet honneur»

Limoges succède à Kevin King qui, l’an dernier, avait lui aussi été titré en Coupe Nissan Sentra. 

«Je suis fière de cet honneur, mais, avouons-le, un peu surprise. La régularité a été la clé de mon succès en 2022 et j’espère que ce championnat va motiver d’autres femmes à faire de la course automobile», a déclaré Limoges.

«L’idée n’est pas de gagner contre des hommes, mais de gagner tout court. Je ne fais pas la différence», a-t-elle renchéri.

Limoges est seulement la deuxième femme à mériter l’un ou l’autre des trophées après Nathalie Richard, lauréate en 2009 (Bertrand-Fabi) et en 2012 (Gilles-Villeneuve). Cette copilote en rallye avait été honorée conjointement avec son partenaire de compétition, Antoine L’Estage. 

Pour rappel, Bertrand Fabi, originaire de Sherbrooke, était considéré comme l’un des pilotes les plus prometteurs de sa génération. Son parcours prometteur s’est toutefois abruptement terminé en février 1986, quand, au circuit de Goodwood, en Angleterre, il a perdu la vie lors d’essais privés en Formule 3. Il n’était âgé que de 24 ans.

«Une année de rêve»

Marc-Antoine­­­ Camirand et Valérie Limoges ont été honorés à Montréal en compagnie du vétéran Jacques Villeneuve,­­­ le frère de Gilles.
Photo courtoisie, Série NASCAR Pinty's

La saison 2022 restera à jamais gravée dans la mémoire de Camirand.

«J’ai vécu une année de rêve. Je savais qu’on serait compétitifs, mais de gagner trois courses et de remporter le championnat, c’est au-delà de nos espérances», raconte-t-il.

«J’accepte ce trophée avec beaucoup de fierté, mais je dois d’abord remercier tous ceux qui ont contribué à mes succès sur les circuits. À commencer par Jean-Claude Paillé, mon commanditaire, qui a cru en moi. Grâce à lui, nous avons formé une nouvelle équipe très compétitive.»

Camirand, qui avait remporté le Trophée Gilles-Villeneuve en 1997, se souvient du début de son aventure en Série NASCAR Pinty’s au Grand Prix de Trois-Rivières en 2013.

«Le directeur général du GP3R, Dominic Fugère, m’avait approché pour participer à une épreuve de soutien [Sportsman] et le gagnant se voyait attribuer un volant en NASCAR Pinty’s pour la fin de semaine.

«J’ai remporté la course au moment où je pensais que c’était terminé pour moi. J’aurais sans doute continué à piloter des voitures BMW préparées par mon père, mais je ne croyais pas à une carrière professionnelle.»

À sa première séance de qualifications, il a réalisé samedi le troisième temps le plus rapide parmi les 30 engagés, avant d’être contraint à l’abandon le lendemain à la suite d’un accrochage.

Marc-Antoine­­­ Camirand et Valérie Limoges ont été honorés à Montréal en compagnie du vétéran Jacques Villeneuve,­­­ le frère de Gilles.
Photo courtoisie, Série NASCAR Pinty's

Une pensée pour les frères White

Camirand doit beaucoup aux frères Derek et Brandon White qui l’ont appuyé à ses débuts. 

«Ils ont été les artisans de la première heure. Ils n’avaient pas à m’aider de cette façon, mais ils l’ont fait. Sans oublier Robin McCluskey, mon chef d’équipe, qui était là en 2013 et qui était aussi à mes côtés cette année. J’ai eu une pensée pour Brandon [décédé d’un cancer il y a deux ans]. Je voulais gagner ce championnat pour lui.»

Camirand, âgé de 43 ans, sera de retour l’an prochain avec l’écurie Paillé et il tentera de remporter un deuxième titre consécutif dans la série canadienne de stock-car, ce qu’aucun pilote n’a réussi depuis sa création en 2007. Entretemps, il se déplacera vers Indianapolis, à mi-décembre, pour participer au banquet annuel de NASCAR, où il se verra remettre sa bague de champion.

On a également annoncé que Paillé avait prolongé son entente avec Andrew Ranger, triple champion de la série NASCAR Pinty’s, pour la saison 2023.

Patrick Carpentier, analyste et ancien pilote, ainsi qu’Andrew Ranger, triple champion de la série NASCAR­­­­ Pinty’s, ont assisté ce jeudi soir au Banquet du Musée Gilles-Villeneuve.
Photo courtoisie, Paolo Pedicelli
Patrick Carpentier, analyste et ancien pilote, ainsi qu’Andrew Ranger, triple champion de la série NASCAR­­­­ Pinty’s, ont assisté ce jeudi soir au Banquet du Musée Gilles-Villeneuve.

Hommage à Gilles... Villeneuve et à un jeune espoir 

La soirée a également été l’occasion de rendre hommage à Gilles Villeneuve qui, en plus de porter un nom célèbre, est impliqué en course automobile depuis 45 ans. Au cours des derniers mois, il a effectué trois séjours humanitaires en zone de guerre ukrainienne. Cette contribution lui a valu le Trophée Claude-Giroux, décerné depuis 2014 à une personnalité du monde de la course automobile dont on souligne l’apport exceptionnel.  

Par ailleurs, la mention «Espoir» a été attribuée à Alexis Baillargeon pour son excellence en piste dans la discipline du karting. Ses récentes performances sur les circuits ont assuré à ce jeune pilote, âgé de dix ans à peine, une participation au Championnat du monde de karting qui sera disputé dans quelques semaines au Portugal. 

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.