/investigations/transports
Navigation

Le tunnel force le transfert de dizaines de détenus

On veut éviter qu’ils arrivent en retard à leur comparution

Vous voyez cet article car vous êtes connecté.

Article réservé aux utilisateurs connectés. Se connecter

FD-AGRESSION-PRISON
Photo d'archives L’établissement de détention Rivière-des-Prairies, dans l’est de Montréal.

Coup d'oeil sur cet article

Deux établissements de détention sur l’île de Montréal ont commencé à transférer des dizaines de détenus vers une autre prison à cause de la fermeture du tunnel Louis-Hippolyte-La Fontaine, ce qui crée des remous. 

• À lire aussi: Réfection du tunnel La Fontaine: la première semaine sera la pire

• À lire aussi: Chantier L.-H. La Fontaine: des entreprises se préparent au pire

• À lire aussi: Tunnel: La ministre Guilbault compare les travaux à la pandémie

Après la grogne populaire des usagers de la route qui empruntent le tunnel et qui seront pris dans le trafic au cours des quatre prochaines années, l’onde de choc se fait maintenant sentir chez les prisonniers et leurs proches ainsi que chez des avocats de la défense. 

Selon nos informations, des détenus de l’Établissement de détention Rivière-des-Prairies (RDP) ont appris la semaine dernière qu’ils allaient être transférés à l’Établissement de détention de Sorel. 

  • Écoutez le segment judiciaire avec Félix Séguin diffusé chaque jour en direct 8 h 35 via QUB radio :  

La raison est simple : ils doivent tous comparaître au palais de justice de Longueuil dans les prochaines semaines, et on veut éviter que les fourgons cellulaires arrivent en retard en traversant le fleuve dans les bouchons de circulation.

La même situation prévaut pour des détenus de l’Établissement de détention Montréal (Bordeaux).

Curieusement, « durant la COVID-19, les services correctionnels refusaient presque toutes les demandes de transfert, même celles qui étaient motivées par des raisons humanitaires », affirme Me Kim Bouchard, spécialiste en droit carcéral, lors d’une entrevue téléphonique. 

Or, les transferts en cours ces jours-ci ont diverses conséquences négatives. D’après Me Bouchard, il ne sera pas aussi facile de rendre visite à un proche incarcéré à Sorel pour les familles qui n’ont pas de moyen de transport, ce qui augmentera l’isolement. 

De plus, les distances compliqueront les communications entre les avocats et leurs clients pour la préparation de leur défense.

L’avocate Kim Bouchard, spécialisée en droit carcéral.
Photo courtoisie
L’avocate Kim Bouchard, spécialisée en droit carcéral.

Vie en danger

L’annonce du transfert a aussi créé de l’angoisse chez l’un des détenus dont nous protégeons l’identité pour des raisons de sécurité.

« Il y a des gars à la prison de Sorel qui veulent ma peau. Si on me transfère là-bas, je suis mort », a confié ce détenu à notre Bureau d’enquête. 

Malgré le fait qu’il ait alerté le personnel de RDP de la situation, ce détenu a appris vendredi midi qu’il allait être transféré : « Prépare tes sacs », lui aurait dit un gardien. 

Sa mère nous a aussi confié que des gens du milieu interlope surveillent souvent l’endroit où elle habite, car on voudrait localiser son fils dès sa sortie de prison : « Un enquêteur de la Sûreté du Québec m’a déjà dit que j’aurai la paix le jour où il se fera tuer ». 

À cet égard, Me Bouchard affirme « qu’un centre de détention a la responsabilité de veiller à la sécurité d’un détenu en danger, encore plus s’il est au courant de la présence d’antagonistes ». 

Par courriel, Louise Quintin, relationniste au ministère de la Sécurité publique, confirme qu’« à compter du 31 octobre 2022, le territoire desservi par le palais de justice de Longueuil sera sous la responsabilité de l’Établissement de détention de Sorel-Tracy.

Elle précise que « des dizaines » de détenus ont été ou seront transférés.

La relationniste indique aussi que des mouvements de détenus pourraient avoir lieu dans le sens inverse.

« Toute personne incarcérée hébergée à l’Établissement de détention de Sorel-Tracy, dont les causes relèvent du district judiciaire de Montréal, sera redirigée vers l’Établissement de détention de Rivière-des-Prairies», écrit t-elle.

Vous avez un scoop à nous transmettre?

Vous avez des informations à nous communiquer à propos de cette histoire?

Vous avez un scoop qui pourrait intéresser nos lecteurs?

Écrivez-nous à l'adresse ou appelez-nous directement au 1 800-63SCOOP.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.