/world/guerre-en-ukraine
Navigation

«Bombe sale»: Scholz rejette les accusations de la Russie contre l'Ukraine

«Bombe sale»: Scholz rejette les accusations de la Russie contre l'Ukraine
AFP

Coup d'oeil sur cet article

Le chancelier allemand Olaf Scholz a rejeté lundi les accusations de la Russie selon lesquelles l'Ukraine préparerait une «bombe sale». 

• À lire aussi: Céréales: Poutine appelle l'Ukraine à garantir la sécurité des navires

• À lire aussi: Un milliardaire russe renonce à sa nationalité à cause du conflit en Ukraine

• À lire aussi: Accusations de «bombes sales»: l'AIEA annonce commencer ses inspections en Ukraine

M. Scholz partage l'avis du président ukrainien Volodymyr Zelensky selon lequel les inspections de L'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA), demandées par Kyïv et qui ont commencé, vont lever tous les doutes à ce sujet, a indiqué la chancellerie allemande dans un communiqué après un entretien téléphonique entre les deux dirigeants.

Le chancelier allemand a par ailleurs condamné les attaques russes persistantes contre les infrastructures civiles ukrainiennes.

MM. Scholz et Zelensky ont également appelé à ne pas mettre en danger la mise en oeuvre et la prolongation de l'accord sur les céréales sous l'égide des Nations unies afin de ne pas peser sur la sécurité alimentaire mondiale.

Le dirigeant allemand a par ailleurs réitéré la volonté de son pays de continuer à soutenir Kyïv politiquement, financièrement, humanitairement ainsi que dans la défense de sa souveraineté et de son intégrité territoriale, y compris en livrant des armes.

  • Écoutez l’entrevue de Philippe-Vincent Foisy avec Louise Blais, ancienne ambassadrice et représentante permanente adjointe du Canada auprès de l'ONU sur QUB radio :

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.