/world/guerre-en-ukraine
Navigation

La Russie veut des «engagements» de l'Ukraine sur la démilitarisation du couloir céréalier

La Russie veut des «engagements» de l'Ukraine sur la démilitarisation du couloir céréalier
AFP

Coup d'oeil sur cet article

L'armée russe a dit lundi vouloir des «engagements» de l'Ukraine de ne pas utiliser le couloir destiné aux exportations de céréales à des fins militaires, après une attaque sur sa flotte en Crimée et la suspension de l'accord pour leur acheminement. 

• À lire aussi: Ukraine: des installations énergétiques touchées, 80% des habitants de Kyïv sans eau

• À lire aussi: Céréales ukrainiennes: pas de mouvement dimanche en mer Noire, confirme le JCC

• À lire aussi: La Russie suspend sa participation à l’accord sur les exportations de céréales ukrainiennes

«Il ne peut être question de garantir la sécurité de quoi que ce soit dans cette zone tant que l'Ukraine ne prendra pas des engagements supplémentaires pour ne pas utiliser cette route à des fins militaires», a indiqué le ministère russe de la Défense sur Telegram.

  • Écoutez l’entrevue de Philippe-Vincent Foisy avec Louise Blais, ancienne ambassadrice et représentante permanente adjointe du Canada auprès de l'ONU sur QUB radio :

Il a appelé l'ONU, garant de l'accord sur les céréales ukrainiennes signé en juillet, à aider à «obtenir des garanties de la part de l'Ukraine de ne pas utiliser le couloir humanitaire et les ports ukrainiens désignés pour l'exportation de produits agricoles pour des actes hostiles contre la Russie».

Moscou a suspendu l'accord permettant les exportations de céréales ukrainiennes, essentielles pour l'approvisionnement alimentaire mondial, après une attaque menée samedi avec des drones aériens et sous-marins sur sa flotte stationnée en Crimée, péninsule annexée en 2014.

Selon l'armée russe, cette attaque, que Moscou a imputée à l'Ukraine avec l'aide de spécialistes britanniques, a été menée en partie depuis le couloir maritime utilisé pour le transport des céréales.

«En attendant la clarification de la situation causée par l'acte terroriste commis par l'Ukraine le 29 octobre (...) le couloir de sécurité est suspendu», a indiqué lundi l'armée russe, dont les navires escortaient les cargos.

«Le mouvement des navires le long du couloir de sécurité est inacceptable, car les dirigeants ukrainiens et le commandement de l'armée ukrainienne l'utilisent pour mener des opérations de combat contre la Russie», a-t-il ajouté.

L'Ukraine avait dénoncé un «faux prétexte» utilisé par Moscou pour suspendre cet accord et Londres a démenti toute implication dans l'attaque survenue en Crimée.

Plusieurs navires chargés de céréales ukrainiennes ont continué lundi à emprunter le couloir maritime lundi. Le Kremlin a déclaré qu'il serait «dangereux» et «difficile» de continuer la mise en oeuvre de l'accord sans Moscou.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.