/opinion/columnists
Navigation

Un moteur de Sea Doo sur un drone naval ukrainien

Un moteur de Sea Doo sur un drone naval ukrainien
Photo tirée de médias sociaux russes via Naval News

Coup d'oeil sur cet article

Des moteurs de Sea-Doo de BRP propulseraient des drones navals que les Ukrainiens utilisent contre la marine russe en mer noire. 

• À lire aussi: Un moteur ROTAX de BRP sur un drone russe en Ukraine?

Selon un spécialiste britannique de défense navale, les drones marins utilisés récemment en Crimée sont dotés des mêmes moteurs à jet d'eau à turbine que les motomarines fabriquées au Québec.

Analysant des photos publiées sur les réseaux sociaux russes d'un drone naval échoué en Crimée en septembre, H.I.Sutton, le responsable du site Covert Shores, a voulu découvrir l’origine de son moteur. 

En le comparant aux moteurs à jet d'eau commerciaux de divers fabricants, il a établi qu’il correspondait à un modèle récent de Rotax fabriqué par Bombardier Produits Récréatifs (BRP), un GTX ou un Fish Pro. Sutton a publié ses conclusions sur site de l'Institut naval des États-Unis.

Les Russes accusent les Ukrainiens

Samedi dernier, le ministère russe de la Défense a déclaré que sept drones navals et neuf drones aériens avaient attaqué ses navires dans le port de Sébastopol en Crimée. La Russie affirme que tous les drones ont été détruits. Ces «véhicules marins sans pilote» auraient été propulsés par des turbines à jet d’eau comme celui trouvé sur la plage de Crimée. 

Moscou accuse Kyïv d'avoir planifié l'attaque avec l'aide de «spécialistes» militaires britanniques. Ce que Londres a nié. 

Moteurs BRP en mer comme dans les airs

Ce serait la deuxième utilisation de moteurs BRP sur des drones militaires par les belligérants dans la guerre d’Ukraine. Nous révélions le 19 octobre que des drones aériens russes de fabrication iranienne étaient également propulsés par des moteurs BRP Rotax iS912.

Un journaliste ukrainien, Andriy Tsaplienko, a partagé des images dramatiques avec The Guardian qui montrent ce qui pourrait être un drone marin qui s’approche à grande vitesse sous une pluie de projectiles de la frégate Admiral Makarov, le nouveau navire amiral de la flotte russe de la mer Noire. 

Tsaplienko affirme que la frégate a été endommagée comme au moins deux autres navires russes armés de missiles de croisière Kalibr, ajoutant: «Il y a de fortes chances que plusieurs navires ne soient pas seulement endommagés, mais coulés.»

Une révolution dans la guerre navale

Des analystes militaires ont observé que la marine russe a adopté une série de mesures afin de resserrer la protection de ses navires contre d’éventuelles attaques de drones de surface après la découverte du premier drone naval en septembre.

L'utilisation de drones maritimes peu dispendieux qui ne mettent pas en danger la vie de leurs opérateurs annonce un nouveau type de guerre navale, comme les drones volants transforment actuellement la guerre aérienne.

La turbine à jet d'eau

Un moteur de Sea Doo sur un drone naval ukrainien
Photo tirée de médias sociaux russes via Naval News

La turbine à jet d’eau sert de moteur à la coque en aluminium du drone sur laquelle on distingue un objet plat de forme carrée près de sa poupe qui semble être une antenne satellite SpaceX Starlink. Elle serait reliée à un système de communication/échange de données utilisant des capteurs et des caméras embarquées. Sur sa proue, deux protubérances blanches seraient des percuteurs/détonateurs des explosifs disposés dans la partie avant drone.

BRP réagit

Appelé à commenter l’information, BRP nous a déclaré que l’entreprise était au fait qu’un drone naval utilise vraisemblablement des pièces commerciales provenant de ses motomarines, ajoutant que «sans l’obtention de plus de détails ou d’un numéro de série, nous ne pouvons pas spéculer sur la provenance des pièces».

La compagnie souligne que comme aucun moteur destiné aux motomarines Sea-Doo n’est vendu séparément, «la fabrication de ce type de drone impliquerait nécessairement l'achat et le démantèlement d'une motomarine destinée au marché récréatif. Nos produits ne sont pas conçus à des fins militaires.»

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.