/finance
Navigation

L’emploi augmente au Québec en octobre

L’emploi augmente au Québec en octobre

Coup d'oeil sur cet article

L’emploi au Québec a connu une hausse en octobre de 28 000 (+0,6%) pendant que le taux de chômage reculait pour s’établir à 4,1 %, soit le plus bas au pays, selon Statistique Canada.

• À lire aussi: Ottawa envisage une récession

• À lire aussi: Le nombre de postes vacants frôle toujours le million au Canada

Alors qu’il y a eu 64 600 emplois à temps plein supplémentaires en octobre (+1,8 %), le nombre d’emplois à temps partiel a baissé de 36 700 (-4,5 %).

«La hausse observée dans le travail à temps plein a plus que contrebalancé la baisse enregistrée dans le travail à temps partiel», a ainsi précisé l’agence fédérale.

Statistique Canada enregistre une hausse plus marquée de l’emploi dans les secteurs de la construction, de la finance, des assurances, des services immobiliers ainsi que des services de location et de location à bail.

L’agence fédérale a également indiqué une augmentation de l’emploi de 1 % d’un mois à l’autre dans la région métropolitaine de recensement (RMR) de Montréal, alors que le taux de chômage a baissé pour atteindre 4,2 % (-0,4 %). Dans la RMR de Québec, l’inverse a pu être observé alors que l’emploi a baissé (-0,3 %) et le taux de chômage a augmenté (+0,2 %), à 2,9 %, selon les données désaisonnalisées.

L’emploi au Canada a également connu une hausse en octobre (+0,6 %) alors que le taux de chômage est demeuré stable à 5,2 %.

«On note une solide augmentation du nombre d’heures travaillées, un taux de chômage près de son creux historique et une croissance encore forte des salaires, même dans un contexte où l’inflation est en baisse, ce qui indique que le marché est toujours serré», a expliqué Marc Desormeaux, économiste principal chez Desjardins.

«L'emploi a augmenté dans six provinces, et les hausses se sont concentrées en Ontario et au Québec», a indiqué l’agence fédérale.

Avec une hausse de l’emploi de 43 000 (+0,6 %), l’Ontario a vu peu de variation de son taux de chômage au mois d’octobre, celui-ci s’établissant à 5,9 %.

«Un tel rebond de l’emploi était inattendu au Québec et en Ontario. Les mois précédents ont été particulièrement difficiles alors que le nombre de travailleurs s’est affaibli pendant quatre mois consécutifs», a indiqué Hélène Bégin, économiste principale chez Desjardins.

Selon cette spécialiste, la hausse enregistrée au Québec survient alors que presque tous les indicateurs économiques pointent vers le bas. «Il y a fort à parier que l’amélioration du marché du travail en octobre sera temporaire et les prochaines statistiques seront suivies de près», a-t-elle ajouté.

  • Écoutez le segement Tout savoir en 24 minutes d'Alexandre Moranville au micro de Mario Dumont sur QUB Radio :

L’emploi chez les immigrants

En pleine pénurie de main-d’œuvre, les immigrants ont permis de pourvoir un nombre impressionnant de postes vacants partout au Canada.

«Le taux d'emploi des immigrants âgés de 15 ans et plus (62,2 %) était à son plus haut niveau pour un mois d'octobre depuis que des données comparables ont commencé à être publiées dans le cadre de l'Enquête sur la population active en 2006», a indiqué Statistique Canada.

«L’augmentation de l’offre de main-d’œuvre, qui semble avoir permis de pourvoir certains des postes disponibles signalés dans l’ensemble de l’économie canadienne, favorise l’embauche dans la mesure où l’immigration continue d’augmenter», a ainsi précisé M. Desormeaux.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.