/finance/opinion/columnists
Navigation

Fondussimo: un Beauceron réinvente la fondue

Dany Bernard
Photo Pierre-Paul Poulin Dany Bernard a révolutionné la fondue avec des paniers pour faire cuire viandes et légumes au lieu des fourchettes. Croissance de 200 % par année depuis 2019 et lancement de nouveaux produits.

Coup d'oeil sur cet article

Dany Bernard incarne l’archétype de l’entrepreneur beauceron futé et ambitieux. Il n’a pas de longues études, mais des idées plein la tête, un sens de la débrouillardise et une détermination à toute épreuve.

Quand il a lancé Fondussimo en 2018, quelques mois après la naissance de son fils, il a mis en marché une innovation qui change la manière de manger de la fondue : un poêle avec des paniers perforés amovibles pour déposer les légumes et la viande dans le bouillon, sans risquer de perdre un morceau. L’idée lui est venue pendant un souper avec des amis ; il a eu un déclic, l’envie de trouver une solution aux désagréments des fourchettes qui s’emmêlent. Avouons que nous avons tous déjà perdu une bouchée qu’on a essayé de repêcher dans le bouillon opaque!

Dany Bernard
Photo courtoisie

«Plusieurs ne croyaient pas en moi au début, mais du jour 1, j’ai cru en moi», se rappelle le jeune entrepreneur de 34 ans, qui a donné quelques sueurs froides à son père quand il a tout misé sur son invention. Parce qu’un jour, dans sa confiance quasi inébranlable, Dany a délaissé ses autres activités professionnelles pour se donner toutes les chances de réussite avec Fondussimo. 

Créer son propre succès

Dany aurait pu vendre son concept à une grosse compagnie spécialisée dans les équipements de cuisine, puis encaisser des redevances. Il aurait pu, mais il voulait vivre l’aventure entrepreneuriale à fond. 

Au début, il faisait tout : conception, assemblage du produit dans le garage de son père, site web ; et quand un acheteur se pointait en ligne, Dany emballait lui-même la commande avant de se rendre au bureau de poste pour l’expédier au client. Tout son temps libre y passait et les profits de sa précédente entreprise de design industriel étaient réinvestis dans Fondussimo. 

L’année suivante, effet du marketing et du bouche-à-oreille, les ventes se sont mises à grimper en flèche. Il fallait vite trouver du financement pour augmenter les stocks et répondre à la demande. La Banque de développement du Canada a appuyé l’entrepreneur.

«Je n’avais rien de tangible à offrir en garantie : ni bureau, ni garage, ni inventaire. Il fallait croire en Dany!»

Une croissance rapide

Le chiffre d’affaires triple chaque année depuis trois ans et l’entrepreneur se plaît à dire que plus de 100 000 Québécois ont utilisé son produit. Le truc futé dans l’histoire, outre l’invention, c’est d’avoir créé l’engouement lui-même au lieu de miser sur un détaillant qui n’aurait pas fait les mêmes efforts que lui pour arriver au succès. 

Et quand ce succès est arrivé, les détaillants sont venus vers lui ; il n’a même pas eu à les convaincre. Les produits Fondussimo sont maintenant vendus dans 74 points de vente spécialisés, dont Doyon Després, Tanguay et Cuisina. La moitié des ventes de Fondussimo sont autonomes, le reste provient du réseau de détail.

Cet automne, Dany Bernard mettait en marché des assiettes modulables en céramique au design attrayant, option de rechange aux traditionnelles assiettes à fondue compartimentées.

«Dans un horizon de 10 ans, je me vois avec une panoplie de produits et des ventes aux États-Unis et en Europe», lance Dany Bernard. 

Ambitieux, je vous disais.

La motivation, pour lui, c’est le dépassement de soi. L’argent vient en deuxième : il faut bien offrir une belle vie à son petit garçon. 

Fondussimo

  • Année de fondation : 2018
  • Fondateur : Dany Bernard
  • Lieu du siège social : Saint-Victor
  • Secteur d’activité : Cuisine
  • Nombre d’employés : 5

PROFIL DE DANY BERNARD

Poste : Fondateur

Âge : 34 ans

Scolarité : DEP de machiniste et ASP de machiniste numérique

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.