/news/currentevents
Navigation

[PHOTOS] Laval: le mafieux Francesco Del Balso échappe de peu à la mort

Coup d'oeil sur cet article

L’un des plus influents mafieux de la province a échappé «par miracle» à une tentative de meurtre survenue en pleine rue, lundi matin, dans le quartier Duvernay, à Laval. 

Francesco Del Balso, 52 ans, a été ciblé par une attaque armée en matinée alors qu’il se trouvait à bord de son véhicule utilitaire sport (VUS) Lexus sur le boulevard de Blois, près de l’intersection du boulevard Saint-Martin Est.

PHOTO AGENCE QMI, MAXIME DELAND

Au moins six coups de feu ont été tirés en direction de Del Balso, qui n’a pas été blessé.

«Ce n’était pas un simple message. On voulait clairement le tuer. C’est un miracle qu’il s’en sorte sans même une égratignure», a indiqué une source policière.

PHOTO AGENCE QMI, MAXIME DELAND

VUS criblé de balles

L’influent mafioso a conduit son VUS criblé de balles sur une distance d’environ 7 kilomètres avant de se garer dans un stationnement commercial du boulevard Bellerose, dans le quartier Vimont.

Selon nos informations, il serait ensuite allé se réfugier dans un commerce fréquenté régulièrement par des membres du crime organisé.

PHOTO AGENCE QMI, MAXIME DELAND

Au moins cinq impacts de balles étaient visibles sur le VUS de Del Balso, dont deux dans la fenêtre du côté conducteur et deux dans le pare-brise.

Chose pour le moins étonnante, en milieu d’après-midi, Del Balso est revenu sur les lieux de la fusillade à bord d’un autre véhicule.

Après avoir garé sa camionnette en bordure de la rue, il est allé discuter très brièvement avec un policier. Il a ensuite quitté les lieux promptement, visiblement agacé par la présence des médias.

PHOTO AGENCE QMI, MAXIME DELAND

On ignore les raisons qui l’ont poussé à revenir à l’endroit où il a échappé de peu à la mort à peine quelques heures plus tôt.

L’auteur de la tentative de meurtre n’a toujours pas été arrêté par les policiers.

  •  Écoutez la chronique faits divers de Maxime Deland, journaliste à l’Agence QMI au micro de Benoit Dutrizac sur QUB radio :  

Spécialiste de l’extorsion

Francesco Del Balso avait défrayé les manchettes au début du mois de septembre dernier, alors qu’il avait été arrêté par les policiers de Laval pour avoir tenté d’extorquer des religieuses dans un couvent du quartier Chomedey.

Selon nos informations, Del Balso aurait tenté de récupérer des bijoux qui avaient été donnés par son ex-femme quelques années plus tôt au couvent en question.

Francesco Del Balso
Photo courtoisie
Francesco Del Balso

Au début septembre, il se serait présenté au presbytère de l’Église Saint-Maxime pour confronter le prêtre au sujet des soi-disant bijoux.

Voyant que le prêtre n’avait aucune idée de ce à quoi Del Balso faisait référence, le ton aurait monté.

PHOTO AGENCE QMI, MAXIME DELAND

C’est alors que le mafieux aurait exigé une somme de 5000 $ par semaine en guise de remboursement pour les bijoux ayant été donnés antérieurement par son ex-femme.

Francesco Del Balso a été libéré sous promesse de comparaître dans ce dossier.

PHOTO AGENCE QMI, MAXIME DELAND

Reconnu pour son tempérament bouillant, l’ancien haut gradé du clan Rizzuto est devenu au fil des ans un spécialiste de l’extorsion, selon la police.

Arrêté pour gangstérisme lors de l’opération Colisée en 2006, celui qui était jadis l’un des principaux responsables du lucratif marché des paris illégaux en ligne pour le compte de la mafia italienne avait écopé d’une peine de 15 ans de prison.

PHOTO AGENCE QMI, MAXIME DELAND

Peu après sa libération, Del Balso avait menacé un journaliste de notre Bureau d’enquête qui avait levé le voile sur ses tentatives d’extorsion auprès de propriétaires de pizzérias de la région de Québec.

PHOTO AGENCE QMI, MAXIME DELAND

Il avait plaidé coupable et écopé d’une peine de 30 jours de prison et d’une probation de deux ans.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.