/qubradio
Navigation

Pénurie de médicaments: «Je n’ai pas vu ça depuis mon stage à Haïti», dit un médecin

Bloc Pilule Pilules médicament médicaments remède pharmacie
Photo Fotolia

Coup d'oeil sur cet article

Malgré une augmentation de la production des médicaments pour enfants, les étagères en pharmacies sont encore vides, a dénoncé jeudi un médecin de famille sur les ondes de QUB Radio. 

• À lire aussi: Afin d’éviter le pire dans les hôpitaux pédiatriques, l’ASPC plaide pour la vaccination

• À lire aussi: Pénurie de médicaments pour enfant: la situation s’améliore, mais la demande reste forte

«Je n’ai pas vécu ça depuis 20 ans, quand j’ai fait mon stage à Haïti, d'avoir à aller chercher des médicaments de base», a raconté le Dr Antoine Boivin au micro de Philip-Vincent Foisy.

Le médecin de famille s’explique mal ce manque de médicaments pourtant nécessaires pour plusieurs enfants qui entrent dans son bureau chaque jour.

«C’est triste de ne pas pouvoir soulager des choses tellement simples avec des traitements qui devraient être disponibles en tout temps. Ce qu’on vit présentement, c’est une vague qu’on a vue venir, a déclaré le médecin de famille et titulaire de la Chaire de recherche du Canada sur le partenariat avec les patients et les communautés.

Avec les urgences qui débordent, Dr Boivin aimerait bien être en mesure de fournir aux enfants des acétaminophènes de type Tylenol, pour éviter aux familles d’attendre de longues heures à l’hôpital, mais il peine à répondre à la demande.

«J’ai reçu une famille avec un bébé de deux ans, brûlant de fièvre, et je ne pouvais rien lui donner en raison du manque de Tylenol. La situation oblige, je me suis retrouvé à aller chercher des comprimés dans la petite salle de chirurgie pour leur en donner», a-t-il raconté.

Selon les informations de Dr Antoine Boivin, la plupart des comprimés restants seraient réservés pour les hôpitaux.

«C’est un peu cette mentalité médiévale de château fort. On va garder les soins dans le château et on va laisser le village brûler. C’est frustrant.»

Visitez qub.radio pour ne rien manquer de notre programmation quotidienne et de nos baladodiffusions
Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.