/opinion/blogs/mechantsraisins
Navigation

Nos auteurs

Deux classiques du Languedoc

Deux classiques du Languedoc

Coup d'oeil sur cet article

Rien de mieux pour combattre la grisaille de novembre que mettre la main sur un bon rouge du Languedoc. Des vins bourrés de soleil qui vous réchaufferont le cœur et l’esprit. Voici deux classiques à ne pas manquer.

Buvez moins. Buvez mieux.

Château de Cazeneuve, Les Calcaires 2020, Pic Saint-Loup, France

  • 23,75 $ - Code SAQ 881656 – 13,5 % - Bio

André Leenhardt est aujourd'hui l'un des vignerons emblématiques du Pic Saint-Loup, à la tête d'un joli vignoble de 35 hectares conduit en bio. La cuvée Les Calcaires et un classique du domaine. 

On est en présence de vignes de syrah (50%), de grenache (25%), de mourvèdre (15%) et de carignan (10%) évoluant sur des sols d’éboulis argilo-calcaires et de calcaires tendres. 

Comme tous les vins du domaine, on retrouve cette signature d’un rouge soigné au fruité précis et éclatant. On distingue des tonalités de réglisse, de framboise, d’herbes provençales et de poivre. Une matière ample et souple soutenue par une bonne fraîcheur. Des tanins veloutés complètent un ensemble d’une grande buvabilité. 

Difficile d’y résister dès maintenant, tout en sachant qu’il peut se conserver 3 à 5 ans dans votre réserve.

★★★ $$ 1⁄2

Domaine d'Aupilhac, Cuvée Aupilhac 2019, Montpeyroux, France

  • 25,35 $ - Code SAQ 856070 – 14 % - Bio

Installé à Montpeyroux, près de Montpellier, Sylvain Fadat, fait partie de ceux qui ont façonné le tournant qualitatif des vins du Languedoc à la fin des années 1990. Cinquième génération de vignerons dans sa famille, il a toujours été animé par l’ambition de réhabiliter et sauver le patrimoine traditionnel de sa région. 

Avec son épouse Désirée, il fait passer le domaine de 3 hectares de vignes en 1989 à un peu plus de 25 aujourd’hui. 

Soucieux de la nature et de son environnement, tout est conduit en bio et en biodynamie. Les vendanges sont à la main et les levures sont indigènes. 

Le vignoble est divisé en deux. D’un côté, le lieu-dit «Aupilhac»: 13 hectares vignes exposées sud-ouest sur des sols argilo-calcaires et marnes bleues avec comme cépages principaux le mourvèdre et le carignan, le tout à 100 mètres d'altitude sous le château du Castellas datant du XIe siècle. De l’autre, le terroir «Les Cocalières»: une création de toute pièce par Sylvain Fadat lui-même. 

Un plateau de vignes d’un peu plus de 8 hectares en forme d’arène culminant à 350 m d’altitude où syrah, mourvèdres et grenache sont orientés au sud, alors que roussanne, marsanne, grenache blanc et rolle (ou vermentino) sont plantés sur la partie orientée nord. 

La cuvée Aupilhac est un assemblage de vins provenant des deux vignobles. Le 2019 est dominé par le mourvèdre et le carignan avec la syrah et le grenache qui complètent. 

Belle intensité au nez avec des parfums aguicheurs de fruits rouges, de charbon et de garrigue. Bouche gourmande, riche et dotée de tanins étoffés. L’ensemble est à la fois velouté, énergique et d’une belle densité. 

Potentiel de développement certain et, le plus beau, le prix demeure sage depuis de nombreuses années. 

★★★1⁄2 $$ 1⁄2

Légende

★ Correct

★★ Bon

★★★ Très bon

★★★★ Excellent

★★★★★ Exceptionnel

Plus d’étoiles que de dollars: vaut largement son prix.

Autant d’étoiles que de dollars: vaut son prix.

Moins d’étoiles que de dollars: le vin est cher.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.