/sports/racing
Navigation

Série NASCAR Pinty’s: un volant à temps plein pour Alex Guénette

Le pilote québécois Alex Guénette décroche un volant à temps plein en Série NASCAR Pinty’s

Le pilote québécois Alex Guénette a remporté sa première victoire en Série NASCAR Pinty’s en août dernier dans les rues de Trois-Rivières.
Photo courtoisie, NASCAR Le pilote québécois Alex Guénette a remporté sa première victoire en Série NASCAR Pinty’s en août dernier dans les rues de Trois-Rivières.

Coup d'oeil sur cet article

Déjà fort compétitive, la Série NASCAR Pinty’s va s’enrichir d’un nouveau pilote à temps plein en 2023 en la personne du très talentueux Alex Guénette.

Vainqueur du Grand Prix de Trois-Rivières en août dernier, le résident de Terrebonne s’est entendu avec l’écurie du propriétaire Ed Hakonson, dirigée par l’ex-pilote ontarien Jason Hathaway. 

En entrevue au Journal, Guénette s’est réjoui d’avoir conclu une entente qui lui permettra de participer à toutes les épreuves du championnat pour les deux prochaines années au volant de la voiture identifiée au numéro 3. Il quitte donc l’écurie de Dave Jacombs, à qui il a procuré, au GP3R, une première victoire en Série Pinty’s en près de six ans.

« C’est une offre que je ne pouvais refuser sur le plan financier, a expliqué Guénette. Dans le passé, cette équipe n’avait pas nécessairement les bons pilotes pour gagner. Mais elle s’est engagée à me donner les moyens pour réaliser mon objectif ultime. »

Les ambitions du pilote de 26 ans sont on ne peut plus claires.

« Je vise le championnat et rien d’autre », déclare Guénette qui, pour la première fois, décroche un volant régulier dans la série de stock-car la plus relevée au pays. En 2022, il a été limité à seulement quatre épreuves (toutes en circuit routier) dans un calendrier qui comportait 13 étapes.

Avec l’aide de Labrosse

Guénette a fait appel aux services d’Alan Labrosse à titre de conseiller dans sa quête de commanditaires et pour faire évoluer son parcours en course automobile.

La réputation de l’ex-propriétaire de l’Autodrome Saint-Eustache n’est plus à faire. Il a été le gérant de plusieurs pilotes de renom, dont Patrick Carpentier et Andrew Ranger. Plus récemment, il s’était impliqué dans la carrière de Raphaël Lessard avant de se faire montrer injustement la porte par la famille du jeune beauceron. 

« Deux gros partenaires, dont je ne peux dévoiler l’identité pour l’instant, ont embarqué dans ma nouvelle aventure. Tout ce que je peux dire, c’est que ce sont deux entreprises solidement implantées au Canada, qui ne m’avaient jamais appuyé dans le passé », de souligner Guénette. 

Alex Guénette a célébré son succès au GP3R à la manière d’un pilote de... NASCAR !
Photo courtoisie, NASCAR
Alex Guénette a célébré son succès au GP3R à la manière d’un pilote de... NASCAR !

Le déclic au GP3R

On le savait doué, mais c’est au GP3R qu’il a fait sa marque en s’imposant au terme d’une fin de course rocambolesque.

« Les gens vont dire que j’ai profité d’un accrochage devant moi impliquant les frères Jean-François et Louis-Philippe Dumoulin ainsi que Marc-Antoine Camirand, mais on oublie que j’ai occupé le deuxième rang pendant une bonne partie de la course », de relater Guénette.

« Plus tard, à Mirabel, je suis parti en fond de peloton au départ pour terminer troisième à l’arrivée. Avant même le GP3R, j’avais déjà entamé des discussions auprès de quelques écuries pour 2023. C’est certain que la victoire n’a pas nui. Mais j’ai surtout démontré que je pouvais réussir autant sur les tracés ovales que sur les circuits routiers », fait-il remarquer.

En Série Xfinity à Daytona ?

Guénette a aussi confirmé qu’il participera au Snowflake 100, une importante épreuve de stock-car (dans la catégorie Late Model) qui aura lieu le 3 décembre à Pensacola, en Floride.

Mieux encore, une présence en Série Xfinity, à l’occasion de l’épreuve inaugurale de la saison 2023 prévue à la veille du célèbre Daytona 500, n’est vraiment pas exclue.

« Nous sommes en discussions avec des commanditaires, et les négociations vont bon train », conclut-il.

Guénette n’est pas étranger à l’antichambre de la Coupe NASCAR puisqu’il y compte quatre départs en 2016. Il a aussi couru dans la série des Camionnettes à trois reprises en 2013 et 2014. En Série Pinty’s, sa fiche montre une victoire et quatre autres présences sur le podium en 33 participations réparties entre 2013 et 2022.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.