/misc
Navigation

La gentillesse a-t-elle un avenir?

Coup d'oeil sur cet article

En ce dimanche 13 novembre, nous célébrons la journée internationale de la gentillesse !

Ce n’est pas une blague, cette journée aurait été instaurée au Japon dans les années 1960 et tirerait son origine du World kindness day des Anglo-Saxons, consacré à la gentillesse et à la bienveillance universelles.

Mais qui veut être gentil ?

Quand la délicatesse morale et la douceur sont devenues synonymes de faiblesse dans un monde où règnent le prestige, le pouvoir et l’argent. La puissance se mesure davantage à l’aune de l’arrogance qu’à celle de la bienveillance.

Au Québec, on dit : « Il est donc ben fin, elle est tellement fine... »

Les gentils, les fins et les fines sont-ils pour autant admirés et respectés ?

Notre éducation judéo-chrétienne nous a fait croire que les gentils seraient récompensés et les méchants, punis.

A-t-on déjà assisté à une cérémonie de remise de trophées aux gentilles personnes ?

Les puissants de ce monde : ni fins ni gentils !

On se doute bien que les Elon Musk, les Jeff Bezos et les Mark Zuckerberg n’ont pas fondé leurs empires respectifs sur la gentillesse.

Les Trump, Poutine, Xi Jinping et autres apôtres de la bienveillance ont-ils conquis le pouvoir grâce à leurs qualités morales ?

Gentillesse et pouvoir

Justin Trudeau a la gentillesse sélective : braillard sur le sort des minorités, baveux envers les Québécois. 

Quant à Pierre Poilievre, il cache bien sa douceur morale.

On loue l’arrogance d’un Gabriel Nadeau-Dubois et on dénigre la déférence d’un Paul St-Pierre Plamondon. On considère davantage M. Legault quand il met le poing sur la table que lorsqu’il nous parle en bon papa.

La bienveillance...

Un mot fourre-tout, dans un monde où, caché derrière un écran, on distille du fiel en crachant son venin et en proférant les pires menaces. 

Mais qu’importe la violence, célébrons la gentillesse ! Une fois l’an, ça soulage la conscience et ça ne nous coûte pas cher.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.