/sports/fighting
Navigation

Changement d’adversaire pour Makhmudov

Le Russe avait signé le contrat, mais Raphaël Akpejiori s’est retiré

Arslanbek Makhmudov
Photo d'archives Arslanbek Makhmudov après avoir défait le Polonais Mariusz Wach, au sixième round, le 19 février.

Coup d'oeil sur cet article

À moins d’un nouveau coup de théâtre digne du monde de la boxe, Arslanbek Makhmudov n’affrontera pas Raphaël Akpejiori, le 16 décembre à Shawinigan, durant la finale d’un gala présenté par Eye of the Tiger Management.

• À lire aussi: Marie-Ève Dicaire n’a pas eu le dessus face à Natasha Jonas

• À lire aussi: Alexis Barrière est en mission

« Ç’a été une surprise parce qu’un contrat était signé, mais il semble que Raphaël et son équipe discutaient en même temps pour un combat impliquant une ceinture au Nigeria », a indiqué le promoteur Camille Estephan, lundi après-midi.

Estephan, qui est de retour de la convention annuelle du World Boxing Council (WBC) ayant eu lieu au Mexique, n’a été pas été impressionné par la façon de faire du clan du Nigérian.

« En toute transparence, pour moi, ça n’arrivera pas », a tranché Estephan, à propos du duel entre Makhmudov (15-0-0, 14 K.-O.) et Akpejiori (14-0-0, 13 K.-O).

Un nouvel adversaire aurait même déjà été trouvé pour Makhmudov, détenteur des ceintures de la NABF et de la NABA des poids lourds, mais son identité sera dévoilée plus tard.

Dans le cas du Québécois Simon Kean, son adversaire sera l’Américain Eric Molina (29-8-0, 21 K.-O.) plutôt que Nagy Aguilera.

Molina, 40 ans, représente d’ailleurs « un test plus important » pour Kean, selon Estephan.

Mbilli bientôt en action

Christian Mbilli.
Boxeur
Capture d'écran, TVA Nouvelles
Christian Mbilli. Boxeur

De son côté, le boxeur Christian Mbilli livrera un combat à l’Américain Vaugh Alexander le 17 décembre à Nantes, en France, avant le duel éliminatoire prévu face à Ali Akhmedov.

Mbilli (22-0-0, 20 K.-O.) devra toutefois se méfier d’Alexander (17-6-1, 10 K.-O.), un rival que l’entreprise de promotion Eye of the Tiger Management (EOTTM) qualifie de « boxeur agressif doté d’une excellente condition physique lui permettant de maintenir un rythme élevé pendant
10 rounds ».

S’il dispose du pugiliste du Missouri, « Solide », champion WBC Continental des Amériques et WBA International des poids super-moyens, se retrouvera dans de bonnes dispositions pour son rendez-vous avec Akhmedov, détenteur du titre WBC Silver de la catégorie. Une autre victoire rapprocherait Mbilli d’un affrontement face à l’actuel champion du monde, Saul « Canelo » Alvarez.

Plus affamé que jamais

« Si nous avons travaillé aussi fort pour obtenir un duel éliminatoire, c’est que nous savions que ça serait la seule façon de faufiler Christian en combat de championnat du monde. L’objectif ultime est maintenant à portée de mains, et c’est enfin l’heure pour lui de récolter le fruit de tous ses efforts et sacrifices. C’est un Christian Mbilli plus affamé que jamais que vous verrez dans le ring », a déclaré dans un communiqué le président d’EOTTM.

« Alexander est un adversaire de qualité qui n’est pas à prendre à la légère. Je sais que je n’ai pas le droit à l’erreur. Le public français aura droit à une guerre », a ajouté le pugiliste classé au deuxième rang mondial du WBC.

– Avec l’Agence QMI

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.