/contests
Navigation

Concours BOURSES D’ÉTUDES JEUNES ATHLÈTES 2023

Concours BOURSES D’ÉTUDES JEUNES ATHLÈTES 2023

Coup d'oeil sur cet article

FLORENCE TREMBLAY
Florence Tremblay a hérité de sa passion pour la natation artistique de sa mère qui avait elle-même gagné une médaille d’argent aux Jeux du Québec dans cette discipline. Après avoir commencé à pratiquer ce sport dans sa ville natale de Rimouski, Florence a monté un à un les échelons en s’illustrant dans les classements provinciaux et nationaux. Puis, l’été dernier, la jeune athlète a intégré sa première équipe nationale, avant de participer au Championnat du monde junior dans trois épreuves (équipe technique, duo technique et équipe libre), ce qui lui a permis de réaliser son rêve d’enfance ! LIRE LA SUITE



WILLIAM EMARD
Du haut de ses 5 ans, William Emard rêvait déjà de participer aux Jeux olympiques ! Aujourd’hui, cet objectif est plus près que jamais pour le jeune athlète qui se prépare activement pour les qualifications olympiques qui auront lieu en septembre prochain. La gymnastique artistique aura-t-elle un nouveau médaillé québécois aux Jeux de Paris en 2024 ? Les paris sont ouverts, mais, d’ici là, le gymnaste de 22 ans continue de se dépasser au quotidien en conjuguant travail, persévérance et passion ! LIRE LA SUITE



AURÉLIE POIRÉ
C’est après avoir assisté aux débuts de son frère au taekwondo qu’Aurélie Poiré a troqué la danse pour ce sport qui allait devenir sa passion. La jeune fille est immédiatement tombée en amour avec cette discipline sportive qui lui permet de se dépasser, mais aussi de laisser s’exprimer son côté combatif. Aurélie a rapidement gravi les échelons pour obtenir sa ceinture noire à l’âge de 14 ans, avant de faire son entrée dans le circuit international deux ans plus tard. Depuis, elle affirme fièrement vivre chaque jour une expérience humaine exceptionnelle qui lui permet de grandir et de se développer en tant qu’être humain ! LIRE LA SUITE



MARIE-JADE LAURIAULT
Marie-Jade Lauriault a commencé à pratiquer le patinage artistique à l’âge de 5 ans, à Sainte-Anne-des-Plaines. En 2014, la jeune athlète a rencontré Romain Le Gac, son nouveau partenaire de patin qui est devenu plus tard son époux. Durant sept ans, le couple a patiné sous le drapeau de la France lors de nombreuses épreuves sportives, dont les championnats du monde de 2017, 2018, 2019 et 2020 ainsi que les Jeux olympiques de 2018. Suite à de longues réflexions portant sur la volonté de redécouvrir la signification qu’avait le sport à leurs yeux, Marie-Jade et Romain ont finalement fait le choix de représenter le Canada, à partir de la saison 2021. LIRE LA SUITE



CHARLES-ANTOINE LABADIE
Même s’il n’est âgé que de 15 ans, le plongeur Charles-Antoine Labadie commence déjà à s’illustrer sur la scène internationale. Ayant participé à ses premiers championnats canadiens juniors à l’âge de 10 ans, le jeune athlète a rapidement évolué au niveau national, où il a remporté plusieurs médailles, par exemple aux tremplins de 1 m et de 3 m ainsi qu’au plongeon de haut vol. Il s’agit d’un parcours remarquable pour celui qui a décidé de pratiquer ce sport dès la tendre enfance, après avoir été captivé par une compétition de plongeon à la télévision ! LIRE LA SUITE



ANN-SOPHIE BACHAND
Après avoir commencé à patiner à l’âge de 7 ans, tout en jouant au soccer, Ann-Sophie Bachand a décidé en 2018 de se concentrer sur sa plus grande passion, le patinage de vitesse. Un an plus tard, l’athlète originaire de Sherbrooke quittait sa ville natale pour s’établir à Montréal. Cette décision a porté ses fruits puisque la jeune patineuse a rapidement enchaîné les podiums, autant au niveau provincial qu’aux niveaux national et international. Son prochain objectif ? Se joindre à l’équipe nationale, ce qui lui permettrait de franchir une étape de plus vers son but ultime, celui de participer aux Coupes du monde et aux Jeux olympiques ! LIRE LA SUITE



JÉRÉMY LANTZ
Il est déjà exceptionnel pour un jeune athlète d’exceller dans son sport tout en se démarquant dans son parcours scolaire. Jérémy Lantz a toutefois réussi à élever la barre d’un cran en pratiquant avec succès pas juste un, mais bien deux sports en parallèle avec ses études en sciences, lettres et arts ! Entre deux cours, l’étudiant au niveau collégial passe en effet l’hiver sur les pistes de ski de fond tandis que, la belle saison venue, celui-ci s’élance sur les eaux, à la barre de son canoë-kayak. LIRE LA SUITE



Règlement disponible ici.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.