/lifestyle/health
Navigation

Épicerie: 10 produits à l’apparence santé qu'il faudrait peut-être éviter

Coup d'oeil sur cet article

Faire des choix santé en épicerie n’est pas facile. Plusieurs produits s’affichent clairement avec des allégations vantant leurs valeurs nutritives ou la naturalité de leurs ingrédients, mais sont-ils réellement des choix nutritifs ? Voici 10 produits à l’apparence santé que je ne recommande pas !  

1. Des céréales avec grains entiers, mais...

Photo courtoisie

Les Apple Jacks de Kellogg’s ont un emballage assurément alléchant pour les jeunes. Ils attirent l’attention des parents avec les mentions : Source de 8 vitamines et minéraux ainsi que : Faites de grains entiers. Pourtant, le sucre est en tête de liste des ingrédients si bien que chaque tasse de céréales (39 g) apporte 14 g de sucres, soit l’équivalent de plus de 3 c. à thé de sucre. On peut aussi souligner la présence d’huiles de copra et végétales hydrogénées, du stévia (un édulcorant comme si le sucre ajouté ne suffisait pas !) et des colorants artificiels comme le rouge allura. En bref, cette céréale est loin d’être un bon choix !  

2. Une boisson sans sucre, mais...

Photo courtoisie

La limonade sans sucre ajouté préparée avec de vrais citrons de Minute Maid semble bien alléchante. Or, si ce choix contient réellement du jus de citron fait de concentré, on dénote la présence de deux édulcorants, l’aspartame et l’acésulfame-potassium ainsi que la présence d’autres additifs alimentaires (ex. : diméthylpolysiloxane, citrate de potassium). Rappelons que les édulcorants entretiennent le goût du sucre et qu’ils peuvent perturber le microbiote.  

3. Des barres tendres au yogourt, mais...

Photo courtoisie

Les barres tendres à la fraise et au yogourt de Quaker semblent bien nutritives. Des fruits et du yogourt, quoi demander de mieux ! Pourtant, nous sommes loin des attraits nutritionnels du yogourt. L’enrobage au yogourt est constitué de sucre ainsi que d’huiles de palmiste et de palme modifiées. Outre sa richesse en gras saturés, l’huile de palme contribue à la déforestation.  

4. Un produit bio, mais...

Photo courtoisie

Ce n’est pas parce que c’est bio que c’est nécessairement santé ! Les tartelettes glacées à la cerise et à la grenade biologiques de Nature’s Path en sont un exemple parfait. Le sucre figure en deuxième place et on dénote la présence de plusieurs types de sucre (sucre de canne, sirop de canne à sucre inverti, dextrose, miel, mélasse). En prime, le produit contient plusieurs additifs (ex. : alginate de sodium, citrate de sodium, phosphate monocalcique, etc.). Si une marque est normalement gage de santé, ce n’est pas nécessairement le cas de l’ensemble des produits sous cette marque, on doit toujours rester critique ! 

5. Un produit végane, mais...

Photo courtoisie

La liste des ingrédients du burger à base de plantes de Beyond Meat est longue. On aimerait une alternative à la viande beaucoup plus simple. Par galette de 113 g, on obtient une teneur en gras saturés significative (soit 6 g) qui vient principalement de l’huile de coco et du beurre de cacao. La teneur en sodium est de 370 mg, soit nettement supérieure à une galette de bœuf haché maison. Les produits s’affichant végétaliens ne sont pas toujours de meilleurs choix, souvent ils contiennent de l’huile de coco et une liste d’ingrédients beaucoup plus longue que les produits réguliers ! Pour en savoir plus, retrouvez mes articles sur le sujet ici : journaldemontreal.com/2021/05/30/vegan-ou-non 

6. Une boisson végétale pour remplacer le lait, mais...

Photo courtoisie

Bien que les boissons végétales aient la cote, peu accotent vraiment le lait en termes de protéines. C’est notamment le cas de certaines boissons végétales au coco non enrichies qui n’apportent qu’un gramme de protéines et très peu de calcium (1 % VQ). Si on veut une valeur nutritive similaire au lait, la boisson de soya est un meilleur choix. Si elle est enrichie en calcium, elle apporte 7 g de protéines et 30 % VQ en calcium (par portion de 250 ml).  

7. Des craquelins aux légumes sans gras trans, mais...

Photo courtoisie

Les craquelins Minces aux légumes de Christie dégagent une image santé. Ils s’affichent d’ailleurs sans gras trans. Or, l’huile de palme arrive en deuxième place dans la liste d’ingrédients. En prime, les craquelins apportent 330 mg de sodium par portion de 30 g et seulement 1 g de fibres.   

8. Un colorant à café sans gras, mais...

Photo courtoisie

Vous pensez faire un bon choix en optant pour les crèmes à café International Delight sans gras ? Bien qu’elles s’affichent sans gras, leur liste d’ingrédients est loin d’être alléchante. Le sucre figure en deuxième place dans la liste d’ingrédients et l’huile de palme en troisième. On y retrouve aussi de nombreux additifs.  

9. Un biscuit à l’avoine sans sucre, mais... 

Photo courtoisie

Les biscuits à l’avoine de Voortman Bakery évoquent le bon biscuit maison. D’ailleurs, on y mentionne qu’ils sont faits de lait et d’œufs, presque comme un biscuit fait maison. Pourtant, le sirop de maltitol, un sucre-alcool, remplace le sucre et on note la présence de shortening d’huiles de palme et de palmiste... donc loin d’un biscuit maison ! 

10. Une collation riche en fibres, mais...

Photo courtoisie

Les barres Délice de la marque Fibre 1 affichent clairement leur teneur élevée en fibres, soit 20 % de la valeur quotidienne, dans une portion. Or, bien qu’il s’agisse d’une barre à base de céréales, le sucre (et non les grains) figure en tête de liste. On peut également noter la présence d’huile de palme et de shortening d’huile de palme et de canola. En bref, il ne faut pas se fier à la marque pour faire un choix éclairé !


Pour d’autres conseils en nutrition, visitez : isabellehuot.com

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.