/news/currentevents
Navigation

Visés par 5 incendies en 4 ans: qui en veut à ces agents d’immeubles?

L’immeuble sur la rue Principale à Saint-Sauveur avait été rasé par les flammes le 25 décembre 2018.
Photo d'archives, Agence QMI L’immeuble sur la rue Principale à Saint-Sauveur avait été rasé par les flammes le 25 décembre 2018.

Coup d'oeil sur cet article

La tentative d’incendie d’une succursale de courtiers immobiliers Royal LePage Humania dans la nuit de lundi à mardi était au moins le cinquième attentat visant cette entreprise en quatre ans.

• À lire aussi: [PHOTOS] Sainte-Thérèse: un immeuble de Royal LePage ciblé par un incendie suspect

« Si vous connaissez la réponse, vous me rappellerez et me la direz. Je n’ai pas de commentaires à vous faire », a lancé mardi Anne Léger, courtière en immobilier, au sujet des raisons pour lesquelles l’entreprise de son défunt père François aurait été ciblée par de multiples incendies suspects au cours des dernières années.

Décédé en mai dernier, M. Léger était entre autres copropriétaire de Royal LePage Humania de Saint-Sauveur et Sainte-Thérèse.

Dans la nuit de mardi, l’immeuble situé sur le boulevard Curé-Labelle, à Sainte-Thérèse, a été incendié à l’aide d’un cocktail Molotov.

La bâtisse de Sainte-Thérèse après l’incendie de mardi.
Photo Agence QMI, Pascal Girard
La bâtisse de Sainte-Thérèse après l’incendie de mardi.

Les pompiers ont vite maîtrisé les flammes qui ne se sont pas propagées aux trois étages. Les dommages causés à l’intérieur seraient toutefois importants.

Presque au même moment, un individu a été arrêté à Saint-Sauveur alors qu’il s’apprêtait à incendier l’autre succursale sur la rue Principale, selon nos informations.

Les forces policières auront à déterminer les motivations de cet incendiaire.

Selon nos sources, il pourrait s’agir de motifs financiers.

Depuis quatre ans

Ce n’était pas la première fois que la succursale de Sainte-Thérèse était prise pour cible. La nuit précédente, elle avait été la scène d’une tentative infructueuse.

Et le 25 décembre 2018, vers 3 h du matin, c’est l’immeuble de deux étages, possiblement centenaire, à Saint-Sauveur, qui avait été la proie d’un puissant incendie.

La violence du brasier avait alors fait craindre aux voisins une propagation sur leurs immeubles. Ceux-ci avaient dû être évacués. Peu de temps après, selon nos informations, il y avait aussi eu une tentative à Sainte-Thérèse.

Puis le 7 juin 2021, un feu avait à nouveau été déclaré à Saint-Sauveur. Cette fois-là, seule l’entrée du bâtiment avait été atteinte par les flammes.

Tant Mme Léger que Christian Bouvrette, qui apparaît comme copropriétaire au registre des entreprises, ont raccroché la ligne au nez de notre représentant, mardi.

La compagnie Royal LePage a indiqué collaborer avec les autorités.

Vous avez un scoop à nous transmettre?

Vous avez des informations à nous communiquer à propos de cette histoire?

Vous avez un scoop qui pourrait intéresser nos lecteurs?

Écrivez-nous à l'adresse ou appelez-nous directement au 1 800-63SCOOP.

 

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.