/finance
Navigation

Cryptomonnaie: comment perdre 16 milliards $ US en un éclair

Un Américain encore récemment comparé à Warren Buffett est aujourd’hui ruiné et dans la mire de la justice

Cryptomonnaie: comment perdre 16 milliards $ US en un éclair
Photo d'archives, AFP

Coup d'oeil sur cet article

Sam Bankman-Fried, ou SBF, est un Américain de 30 ans au centre du plus important scandale financier de l’histoire récente. Mais qu’est-ce que FTX et que viennent faire le quart-arrière Tom Brady et la joueuse de tennis Naomi Osaka dans cette histoire ? Voici ce que vous devez savoir.

• À lire aussi: Cryptomonnaie: des pertes de plus de 125 millions $ pour les enseignants ontariens

• À lire aussi: Cryptomonnaie: Tom Brady poursuivi en justice

• À lire aussi: FTX, grand nom de l’échange de cryptomonnaies, en faillite

Il était comparé à Warren Buffett. Il côtoyait des mannequins, des athlètes vedettes et des dirigeants mondiaux. Il a témoigné devant le Congrès des États-Unis pour demander davantage de règles en finance. 

  • Écoutez le segment économique d'Yves Daoust diffusé chaque jour en direct 9 h 35 via QUB radio :

Et il a tout perdu, à la fois personnellement et pour au moins 100 000 de ses clients, en moins de 10 jours. La somme en jeu est dans les 11 chiffres, comme dans 10 milliards $ US. 

La facilité avec laquelle Sam Bankman-Fried a manœuvré de la fondation de son site d’achat, de revente et d’échange de cryptomonnaies en 2019 jusqu’à la semaine dernière n’avait pas été vue depuis la débâcle de Wall Street en 2008.

Depuis sa démission comme PDG de FTX le 11 novembre, c’est John Ray, spécialiste des navires qui coulent, qui est responsable. C’est lui qui avait pris la tête d’Enron en 2001, en pleine tempête, et c’est aussi lui qui a liquidé ce qui restait de Nortel Networks, en 2009. 

« Presque toutes les situations dans lesquelles j’ai été impliqué ont été caractérisées par des défauts, soit dans les contrôles internes ou dans la conformité réglementaire », a écrit M. Ray, dans un document juridique déposé jeudi matin. 

  • Écoutez la chronique économique avec Michel Girard, chroniqueur économique au Journal de Montréal et au Journal de Québec sur QUB radio :

Des contrôles qui ne contrôlent rien

Le clou ? « Jamais dans ma carrière je n’ai vu un échec aussi complet des contrôles de l’entreprise et une absence aussi complète d’informations financières fiables qu’avec FTX », a-t-il aussi écrit. 

La chute de SBF commence le 5 novembre, quand le site spécialisé Coindesk révèle de graves problèmes chez Alameda Research, le fonds spéculatif lié à FTX. 

En gros, le fonds spéculait pour son compte propre et avec l’argent des clients, ce qui est interdit aux États-Unis et en Europe depuis la crise de 2008.

Les acteurs du secteur de la cryptomonnaie, tous logés dans les paradis fiscaux, peuvent par contre continuer de le faire, puisqu’ils sont à l’abri de toute surveillance.

FTX a prêté à Alameda pour environ 10 milliards $ de fonds de ses clients.

Depuis la révélation, les choses ont déboulé rapidement. La valeur de SBF est passée de 16 milliards $ US à zéro. Il a démissionné de son poste de PDG et a placé l’entreprise à l’abri de ses créanciers.

L’homme de 30 ans fait maintenant l’objet d’une enquête criminelle aux États-Unis. Plus de 100 000 de ses clients ne reverront jamais leur argent. 

Quant aux prestigieux actionnaires de FTX, comme le Régime de retraite des enseignants de l’Ontario (95 millions $ US), Sequoia, Softbank ou Samsung, ils peuvent dire adieu à leur investissement.  

  • Écoutez la chronique économique avec l’économiste Francis Gosselin au micro de Mario Dumont sur QUB radio :

Quelques célébrités impliquées dans le scandale

Le patron de FTX a donné des parts de l’entreprise à de nombreuses vedettes en échange de leurs services publicitaires. Ces célébrités sont maintenant poursuivies en justice dans le cadre d’une action collective déposée cette semaine dans une cour de Floride par le puissant avocat David Boies. Voici quelques-unes d’entre elles.


TOM BRADY

Cryptomonnaie: comment perdre 16 milliards $ US en un éclair
Photo d'archives, AFP

Le septuple champion du Super Bowl est porte-parole de FTX et compte parmi les 13 individus nommés dans le recours. Depuis la débâcle, il a effacé de nombreux tweets qui faisaient la promotion de FTX. 


SHOHEI OHTANI

Cryptomonnaie: comment perdre 16 milliards $ US en un éclair
Photo d'archives, AFP

Le prodige japonais du baseball, qui joue avec les Angels de Los Angeles, est lui aussi un ambassadeur de FTX. Ses services ont été payés en cryptomonnaie et en parts de l’entreprise, a révélé le réseau CNN. 


NAOMI OSAKA

Cryptomonnaie: comment perdre 16 milliards $ US en un éclair
Photo d'archives, AFP

La joueuse de tennis de 25 ans, tenante de quatre titres du Grand Chelem, est ambassadrice de la marque FTX. « Nous avons vu les statistiques sur le peu de femmes faisant partie de la crypto », a-t-elle déclaré en mars, notant comment elle espérait changer cela. Elle est nommée dans le recours judiciaire. 


STEPHEN CURRY

Cryptomonnaie: comment perdre 16 milliards $ US en un éclair
Photo AFP

Le meilleur tireur de l’histoire de la NBA est la vedette d’une campagne publicitaire de FTX dans laquelle il déclare : « Je ne suis pas un expert et je n’ai pas besoin de l’être. Avec FTX, j’ai tout ce dont j’ai besoin pour acheter, vendre et échanger des cryptos en toute sécurité. » Curry fait partie des défendeurs nommés dans le recours collectif. 


GISELE BÜNDCHEN

Cryptomonnaie: comment perdre 16 milliards $ US en un éclair
Photo d'archives, WENN.com

La célèbre mannequine, depuis peu séparée de Tom Brady, a participé avec son ex à une campagne publicitaire télé qui avait des allures de vente pyramidale lors du plus récent Super Bowl. Elle a également fait partie d’une campagne visuelle qui a orné les rues de San Francisco 

FTX en quelques dates  

  • 2019 | Création de FTX, un site d’achat, de revente et d’échange de cryptomonnaies basé aux Bahamas.
  • JANVIER 2022 | L’entreprise est évaluée à 32 milliards $ US.
  • PRINTEMPS 2022 | La fortune personnelle de Sam Bankman-Fried, le fondateur et PDG, est évaluée à 26,5 milliards $ US.
  • 8 NOVEMBRE | Sa fortune est évaluée à 15,6 milliards $ US.
  • 11 NOVEMBRE | FTX se déclare en faillite auprès d’un tribunal du Delaware. Sam Bankman-Fried présente ses « sincères excuses » à ses 975 000 abonnés sur Twitter.
Vous avez un scoop à nous transmettre?

Vous avez des informations à nous communiquer à propos de cette histoire?

Vous avez un scoop qui pourrait intéresser nos lecteurs?

Écrivez-nous à l'adresse ou appelez-nous directement au 1 800-63SCOOP.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.