/lifestyle/books
Navigation

Des expériences mystérieuses

Stéphane Allix
Photo courtoisie

Coup d'oeil sur cet article

Afin de démontrer et de révéler diverses expériences au seuil de la mort et de traiter de contacts avec l’invisible, l’ex-journaliste de guerre, Stéphane Allix, qui s’est fait connaître avec Le test et Après, vient de faire paraître un livre, dans lequel il a interrogé une vingtaine de psychiatres, psychologues et psychanalystes. 

Dans ses précédents livres, Allix a voulu démontrer qu’il existe une vie après la vie, notamment avec Le test et la mort de son père. 

Toujours fasciné par les phénomènes extraordinaires, il s’est à nouveau penché sur le sujet. Cette fois, c’est plusieurs professionnels qui partagent leur expérience.

Il y aurait des dizaines de milliers de personnes qui ont vécu des expériences inexpliquées. Pour la plupart, ces personnes gardent ces témoignages pour elles-mêmes par peur du ridicule ou de passer pour des fous. Certains vont cependant se confier à leur psychothérapeute espérant trouver une oreille attentive. 

Chose assez surprenante, ils sont nombreux, ces spécialistes, à avoir entendu des choses étranges. Expérience de mort imminente, perception pendant un coma, ressenti de la présence d’un proche après son décès, rêves prémonitoires, perceptions extrasensorielles, contacts avec l’invisible, expériences au seuil de la mort et plus encore.

Lorsqu’un patient dit à son psychiatre qu’il ressent la présence d’un proche récemment décédé, les réactions diffèrent d’un traitant à l’autre. Dans le langage médical, hallucination signifie déconnexion de la réalité. Le réflexe est de traiter ce phénomène pour l’éliminer. 

Stéphane Allix
Photo courtoisie

Cependant, il existe une règle en psychiatrie voulant que, si une expérience émotionnelle se manifeste et qu’elle n’interfère pas avec la capacité de fonctionner et que la personne est bien, on n’intervienne pas. À l’inverse, si l’individu a peur ou si cela l’empêche de mener une vie normale, cela nécessitera un traitement à l’aide de médicaments. 

Malheureusement, la plupart des psychiatres ne se questionnent pas à savoir si ce que le patient ressent est réel ou pas. On admet cependant qu’il y a une forme d’évolution dans la pratique médicale par rapport à ce genre de phénomènes inexpliqués, mais qu’elle est très lente. Cela s’explique du fait qu’un psychothérapeute a du mal à amener ses patients sur des territoires qu’il n’a pas lui-même explorés.

Expériences de mort imminente

En ce qui a trait aux expériences de mort imminente, il devient de plus en plus difficile pour les médecins de nier leur existence. S’il y a une certaine évolution à l’égard de ces phénomènes, c’est que les témoignages sont très nombreux et similaires. 

De surcroît, on a souvent la preuve tangible que la personne était cliniquement décédée et qu’en revenant à la vie, elle peut raconter avec précision ce qu’elle a vu dans la salle d’opération. 

Par ailleurs, lorsqu’un patient est dans ses derniers instants de vie, plusieurs traitants racontent avoir entendu ces personnes dire avoir vu un proche décédé, sans constater aucun signe de confusion mentale. Même si plusieurs psychiatres ont entendu cela de manière récurrente, certains vont demeurer dans le déni, tandis que d’autres vont montrer une certaine ouverture pour ces mystérieux phénomènes. 

Chose certaine, plus il y aura de gens qui oseront en parler, plus cela deviendra intéressant, car nous serons plus nombreux à nous questionner.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.