/misc
Navigation

Les Huskies sont de retour à la Coupe Vanier

Les Huskies sont de retour à la Coupe Vanier
Didier Debusschere / Journal de Québec

Coup d'oeil sur cet article

Les Huskies de l’Université de la Saskatchewan auront la chance de prendre leur revanche en finale de la Coupe Vanier, ayant obtenu leur billet pour le prestigieux match de samedi.

• À lire aussi: Le Rouge et Or à la Coupe Vanier

La troupe de l’entraîneur-chef Scott Flory avait perdu le match de la Coupe Vanier contre les Mustangs de l’Université Western l’an dernier, après avoir vaincu les Carabins de l’Université de Montréal en demi-finale canadienne.

Cette année, les Huskies ont défait les X-Men de l’Université St. Francis Xavier 36 à 19, mettant donc la main sur la coupe Uteck.

Les représentants de la ligue de l’Ouest ont pris leur envol avec une récolte de 23 points au quatrième quart. Ils ont d’abord bénéficié d’un touché de sûreté accordé par leurs rivaux pour briser une égalité de 13 à 13.

Le quart-arrière Mason Nyhus a ensuite trouvé Daniel Wiebe sur 41 verges pour un important majeur. La défense a participé elle aussi à cet effort en fin de partie. John Stroll a réussi une interception et a rapporté le ballon jusque dans la zone des buts. Daniel Perry et Nyhus ont uni leurs efforts pour mettre le match hors de portée des X-Men.

Le club de St. Francis Xavier tentait de devenir la première formation de la ligue des Maritimes à obtenir une place pour le dernier match de l’année dans le football universitaire canadien depuis les Huskies de l’Université Saint Mary’s en 2007.

En finale de la Coupe Vanier, le club de la Saskatchewan se mesurera aux gagnants de la Coupe Mitchell. Celle-ci opposera le Rouge et Or de l’Université Laval aux Mustangs plus tard en journée.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.