/misc
Navigation

Le naufrage de Twitter?

Coup d'oeil sur cet article

Ce jeudi 17 novembre, une rumeur laissant croire à la fermeture imminente du réseau social de millions d’internautes a enflammé la toile.

Comment ça, la fin de Twitter ?

Sitôt devenu patron, Elon Musk, sourire carnassier et œil de vipère, a licencié des milliers d’employés.

De ceux demeurant en fonction, il exige un engagement corps et âme envers sa personne et son entreprise, sous peine de renvoi. Cet ultimatum en a rebuté des centaines qui ont vite ramassé leurs petites affaires, remis leurs cartes d’accès et pris la porte.

Une cascade de départs qui secoue les colonnes du temple. Au point d’en provoquer l’effondrement ?

La chute de l’oiseau bleu

Que va-t-on devenir dès potron-minet, sans tous ces gazouillis ? Nous, les drogués à la nouvelle, à l’évènement, à la déclaration fracassante, au scandale, au choc sismique.

Qui est mort ? Qu’a encore fait Poutine ? Kim Jong-un a une fille ? Trump bientôt arrêté ?

Nous, les accros au commentaire, à la critique, à l’opinion... Au bonheur de river son clou à un troll, de tirer à boulets rouges sur un politique ou d’envoyer des fleurs à une idole. À quel saint nous vouer désormais ?

Où allons-nous déverser notre colère ? Publier nos bons mots d’esprit ?

Plus encore : que ferons-nous de ce temps à perdre ou à tuer, téléphone ou tablette à la main ?

Pitié, ne me quittez pas !

Vendredi, pleuvent les messages de tweetos affolés invitant leurs abonnés à les rejoindre sur leurs comptes Facebook, Instagram, Tik-Tok ou Mastodon. Sauve qui peut !

On respire !

Au moment d’écrire ces lignes, l’oiseau est toujours en cage. Le fil Twitter défile, les trolls sont au poste.

Le boss prétend lancer son Twitter révolutionnaire 2.0 qui à ses dires, scellera sa réussite dans ce monde hautement concurrentiel.

Musk, la petite face à claques coupera-t-il vraiment les ailes de son oiseau à 44 milliards de dollars ?

#RIP Twitter ? Attendons avant d’envoyer des fleurs.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.