/sports/fighting
Navigation

Boxe: les femmes prennent de plus en plus leur place

Kim Clavel sera la tête d’affiche de la Place Bell pour la première fois de sa carrière

SPO-Conf. de presse championnat de boxe GYM � Montr�al.
Photo d'archives Marie-Pier Houle (gauche), Kim Clavel (centre) et Caroline Veyre (droite) à la conférence de presse du GYM, le 23 septembre.

Coup d'oeil sur cet article

L’époque où les boxeuses ne faisaient qu’agrémenter une sous-carte est révolue. Après la récente finale perdue par Marie-Ève Dicaire en Angleterre, Kim Clavel sera la tête d’affiche du gala du 1er décembre, à la Place Bell, à Laval.

• À lire aussi: Elle sacrifie sa vie pour les combats

• À lire aussi: Était-ce le dernier combat de Dicaire?

« C’est la première fois que je serai en finale dans un aussi gros amphithéâtre, fait d’ailleurs remarquer Clavel, championne du monde du WBC des mi-mouches, en vue de son combat d’unification contre la Mexicaine Jessica Nery Plata (28-2, 3 K.-O.), détentrice du titre de la WBA. La pression est un peu plus là, mais ce n’est pas une première pour moi de boxer dans un gros aréna. Mais dans mes combats précédents, par exemple au Centre Bell, ç’a toujours été en sous-carte. »

Au moment de devenir championne du monde du WBC, en juillet, Clavel (16-0, 3 K.-O.) avait fait les frais de la finale contre Yesenia Gomez, mais ça se passait au Casino de Montréal. L’objectif d’attirer une bonne foule à la Place Bell demeure plus audacieux.

Pour la soirée du 1er décembre, la configuration prévoit un maximum de 5300 spectateurs sur place, mais on espère, de façon plus réaliste, attirer environ 4000 personnes.

« C’est un défi d’attirer les gens, peu importe qui est en finale, reconnaît le promoteur Yvon Michel. Nous sommes en reconstruction de marché dans le monde de la boxe au Québec. À une époque, avec Jean Pascal et Lucian Bute, la clientèle dépassait largement les amateurs de boxe. Il faut avoir des vedettes qui rejoignent le grand public et présentement au Québec, c’est probablement Kim qui est la mieux positionnée pour le faire. On veut bâtir sur cet événement-là du 1er décembre. »

Inspirant pour Houle et Veyre

Peu importe l’importance de la foule, la prochaine soirée organisée par le Groupe Yvon Michel en sera une bien particulière alors qu’elle réunira trois duels féminins, avec le combat d’unification de Clavel, mais également ceux de Marie-Pier Houle et de Caroline Veyre. 

« C’est toujours un honneur d’être sur la même carte que Kim, a commenté Houle, dont l’adversaire sera l’expérimentée Olivia Gerula (19-19-3, 3 K.-O.). La boxe féminine prend de plus en plus sa place et on ne pourrait pas demander mieux. De voir Kim monter les échelons, de la voir gagner son premier titre de championne du monde et maintenant de la voir aller dans un combat d’unification, pour moi, c’est un motif pour m’inciter à emprunter la même voie. »

«Carte historique»

« Kim m’inspire beaucoup, je trouve son parcours formidable et j’aimerais vraiment me rendre à cette étape-là, un moment donné, dans ma carrière, a pour sa part noté Veyre, qui est une protégée de Danielle Bouchard, à l’instar de Clavel. C’est génial d’être sur cette carte historique, avec un combat d’unification et deux autres combats [impliquant des femmes]. Je suis heureuse de faire partie de cet essor concernant la boxe féminine. »

  • Mary Spencer (7-0, 5 K.-O.) en est une autre qui sera à surveiller très prochainement. La protégée de Eye of the Tiger Management se battra ainsi pour le titre vacant de championne du monde de la IBO des super-mi-moyennes, le 16 décembre à Shawinigan, contre la Belge Femke Hermans (13-4, 5 K.-O.). Le duel sera présenté tout juste avant celui opposant Arslanbek Makhmudov à l’Allemand Michael Wallisch. Leïla Beaudoin devrait aussi être en action à Shawinigan.
Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.