/opinion/columnists
Navigation

Armée canadienne: G.I. Joe et ses cheveux mauves!

militaire apparence inclusive
Photo Courtoisie, Forces armées canadiennes

Coup d'oeil sur cet article

Je me suis d’abord demandé s’il s’agissait d’une photo de Jay Du Temple, qui n’en finit plus de s’agiter médiatiquement pour épouser tous les codes de la culture non genrée (devrait-on dire aujourd’hui postgenrée?).  

Mais non, il s’agissait de la photo associée à un article consacré à l’armée canadienne qui, au nom de la diversité et de l’inclusion – les deux mots totems de notre époque –, a décidé d’autoriser les hommes à porter la jupe, à se vernir les ongles et à porter des tatouages visibles, même au visage, et cela, pour faire tomber les «barrières systémiques» liées au genre. Les soldats pourront même, les chanceux, porter les boucles d’oreilles de leur choix et la coupe de cheveux chère à leur cœur.

Genre

Nous aurons peut-être demain devant nous une générale aux cheveux mauves!

Je pourrais reprendre ici ma critique de l’idéologie du genre, qui entend anéantir la différence entre l’homme et la femme, entre le masculin et le féminin, ou expliquer pourquoi le Canada n’est plus qu’un Wokistan. 

Je me contenterai pourtant d’un rappel. 

Ces initiatives sont en contradiction avec un principe élémentaire: à l’armée, on porte l’uniforme. 

Le propre de l’uniforme est de gommer autant que possible les différences individuelles pour forger, dans l’apparence comme dans les faits, un esprit de corps entre des militaires qui, ainsi rassemblés, se définiront par leur unité affichée. 

Uniforme

À l’armée, le moi s’efface devant le groupe. Le narcissisme n’a pas bonne presse. Même les tatouages y sont normalement présents pour consolider l’esprit d’équipe, et non pas pour permettre à chacun d’afficher sur sa peau ses tourments intérieurs ou ses passions esthétiques. 

Mais la révolution woke est passée par là. 

G.I. Joe, avec ses cheveux bleus, ses faux ongles, ses faux cils, sa jupe et son tatouage de licorne au visage fera fureur à la prochaine guerre!

  • Écoutez la rencontre Mathieu Bock-Côté et Richard Martineau diffusée chaque jour en direct 10 h via QUB radio :

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.