/finance/business
Navigation

Avalanche d’hypothèques légales sur les projets de Groupe Sélection

Coup d'oeil sur cet article

Signe d’inquiétude, une trentaine d’hypothèques légales ont été inscrites sur des projets immobiliers menés par le Groupe Sélection, au cours de la seule semaine dernière, a appris Le Journal. 

• À lire aussi: Le clan Bouclin est débouté, mais ne s’avoue pas vaincu

• À lire aussi: Groupe Sélection: le président brise le silence et blâme l'économie et la pandémie pour ses malheurs

Ces hypothèques, d’un montant total de 6,65 millions de dollars, ont été inscrites par un peu plus d’une vingtaine d’entreprises du secteur de la construction, actuellement à l’œuvre dans cinq projets immobiliers du Groupe Sélection, actuellement en difficulté financière.

L’hypothèque légale permet aux entrepreneurs ayant participé à la construction ou à la rénovation d’un immeuble de protéger les sommes qui leur sont dues pour les travaux effectués. Normalement, une telle hypothèque a priorité sur les hypothèques conventionnelles des prêteurs, même si celles-ci ont été publiées avant.

  • Écoutez l'édito de Francis Gosselin diffusé chaque jour en direct 15 h 53 via QUB radio :

Cinq projets visés

Cinq projets spécifiques du Groupe Sélection ont été visés par les entrepreneurs la semaine dernière. On parle du Lokia St-Sacrement de Québec, du Sélection Retraite Repentigny, du complexe Liva de Mirabel, du complexe District Union de Lachenaie (Terrebonne) et du Veritage Lachine (ou 2100 Remembrance) de Montréal.

Les deux plus importantes hypothèques légales concernent des travaux de coffrage. L’une d’entre elles a été inscrite par Coffrage Forma+, pour des travaux de 1,2 M$, à Mirabel. La seconde a été enregistrée par Coffrages Atlantique, pour des travaux de 881 902 $, à Repentigny.

La société d’excavation J.M. Demers, de Lévis, réclame pour sa part 848 955$ dollars pour des travaux effectués par Conception Habitat 2015, propriété de Groupe Sélection, pour le projet Lokia Saint-Sacrement, à Québec. Pour sa part, Guillevin International, grand distributeur de produits électriques, a inscrit deux hypothèques totalisant 562 000$ sur des complexes de Lachine et Mirabel.

Des millions en garantie

Incidemment, c’est le complexe Liva de Mirabel, dont les travaux ont débuté au cours de l’été, qui compte le plus important montant d’inscriptions d’hypothèques légales depuis une semaine. Les sept hypothèques inscrites sur ce projet ont totalisé pas moins de 2,46 M$ la semaine dernière.

Le Lokia Saint-Sacrement de Québec a été visé pour sa part, par dix nouvelles hypothèques légales pour un montant totalisant 2,13 M$. Les plus importantes l’ont été par J.M. Demers et Fabri-Concept D.M. (450 000$).

Enfin, le Sélection Retraite Repentigny a vu huit nouvelles hypothèques légales être inscrites sur son projet, pour une valeur de 1,64 M$. Outre Coffrages Atlantique, l’hypothèque la plus importante a été inscrite par Armoires Contessa (220 116$), de Vaudreuil Dorion.

-Avec la collaboration de Philippe Langlois, du Bureau d’enquête

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.