/finance
Navigation

De 35 à 45$ pour une photo avec le père Noël

Coup d'oeil sur cet article

Les parents qui souhaiteront prendre une photo souvenir de la rencontre de leur enfant avec le père Noël devront mettre la main au portefeuille cette année à Place du Royaume, à Saguenay. 

Dans ce centre commercial, pas de paiement, pas de photo. Et pas question de prendre une photo de votre enfant sur les genoux du père Noël avec votre cellulaire. Une maman s'est fait avertir par les employés qu'il faut dorénavant payer pour une photo.

«J’ai essayé de prendre une photo et je me suis fait arrêter. Ce n’est pas grave, on va les garder dans notre tête les souvenirs du père Noël, hein?» dit une maman à sa fille. Elle n’avait pas remarqué l’affiche interdisant la prise de photos personnelles lors de son arrivée.

Place du Royaume a choisi cette année de faire affaire avec une firme externe du New Jersey. Cherry Hills programmes offre des forfaits photos qui varient entre 35 et 45$. Une pratique qui est en place depuis quelques années ailleurs en province, mais il s’agit d’une première pour la région.

«Je trouve ça peut-être exagéré pour prendre une photo avec le père Noël. Je me dis que ceux qui ont peut-être encore moins les moyens, c’est très ordinaire pour prendre une photo avec le père Noël quand c’est un moment plaisant pour eux et que c’est pour avoir des souvenirs», a-t-elle souligné.

  • Écoutez la rencontre Dutrizac – Dumont diffusée chaque jour en direct 7 h via QUB radio :

Des photos dispendieuses

Avec l’inflation et la hausse des prix en général, certaines familles n’auront pas les moyens de s’offrir un cliché en guise de souvenir et devront se contenter de la visite classique.

C’est le cas d’Hamdi Andolsi et sa famille, fraîchement arrivé de Tunisie et qui vivront leur premier Noël au Québec.

«Presque trois ans qu’on attendait ça avec ma famille. Quand on arrive comme ça pour faire une photo avec le père Noël et qu’il faut payer. Franchement, c’est plate. Je ne suis pas capable d’acheter des choses comme le sapin de Noël, des jouets, des choses comme ça, je ne suis pas riche encore», a avancé le père de famille.

«Je pense qu’il y aurait peut-être moyen de laisser ça aller pour nos enfants surtout. C’est sûr que si on veut payer et qu’on veut vraiment la photo, on peut, mais ce n’était pas nécessaire», a souligné un autre père.

  • Écoutez l'entrevue avec Bernard Desjardins, père Noël depuis une vingtaine d’années à l’émission de Mario Dumont diffusée chaque jour en direct 16 h 22 via QUB radio :

Plusieurs autres personnes ont admis qu’ils trouvent le prix élevé et ne comptent pas prendre rendez-vous pour une photo. Ce n’est toutefois pas le cas de tous.

«C’est sûr qu’on aimerait pouvoir prendre des photos personnelles, mais ça va faire des photos développées», a expliqué le père de famille, Francis St-Onge.

En raison des deux ans de pandémie, ses enfants n’avaient pas encore eu l’occasion de voir le père Noël au centre commercial.

«Vu que c’est leur première expérience, on veut mettre le paquet un peu plus», a-t-il mentionné.

Place du Royaume a refusé les demandes d'entrevue de TVA Nouvelles, mais a dit comprendre que l'expérience soit différente cette année.

Primaris, qui gère différents centres commerciaux, a affirmé avoir pris cette décision pour continuer d'offrir une expérience avec le père Noël.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.